Cas client

Comment KOBA Global Services a permis aux électeurs de pouvoir voter aux élections européennes

les réussites de Gojob

Depuis plus de 40 ans, Koba Global Services travaille avec l’ensemble des acteurs du service public (Ministères, Préfectures, Collectivités locales et territoriales) mais aussi les grands comptes et les ETI du secteur privé sur leurs problématiques de communication, du digital, de logistique documentaire et de gestion des processus démocratiques civils et en entreprises. Avec près de 500 millions de plis envoyés chaque année, l’entreprise a besoin d’un volume de main d’oeuvre important et ponctuel afin de s’adapter aux demandes de ses clients. Koba avait pour habitude de fonctionner avec des agences intérim traditionnelles jusqu’à ce qu’elle fasse appel à Gojob pour l’aider dans sa gestion des élections européennes… et ne nous quitte plus. Retour sur la rencontre entre Gojob et Koba.

la mission de Gojob pour Koba

Comment Gojob s’est démarqué

Avant de faire appel à Gojob, Koba Global Services avait recours aux entreprises traditionnelles du secteur de l’intérim. Pour autant elle était confrontée à un problème de taille : le no-show des intérimaires, soit l’abandon pur et simple du poste de travail au cours de la mission. Les tâches demandées aux salariés intérimaires sont éprouvantes et la majorité d’entre eux n’arrivaient pas à suivre le rythme.

Lorsque Koba a été missionné pour organiser la mise sous pli et l’envoi des listes électorales aux électeurs français dans le cadre des élections européennes du 25 et 26 mai 2019, l’entreprise se devait de trouver un autre partenaire afin d’être certain de remplir ses objectifs.

En prévision de ce grand pic d’activité, l’entreprise avait besoin de 500 intérimaires fiables que ses partenaires historiques n’étaient pas en mesure de fournir en totalité, leur vivier de candidat étant épuisé. C’est à ce moment là que Gojob est entré en scène. Agence intérim 100% digital, nos process entièrement dématérialisés et notre sourcing différenciant nous permettent d’offrir une prestation rapide et fiable. Séduit par notre offre, ils nous ont challengé.

Pour moi, c’est une bonne surprise

Miguel Morgado

les forces de Gojob

Un sourcing différenciant

L’enjeu était de taille : trouver un maximum de nouveaux candidats en 2 mois pour les répartir sur leurs deux bassins d’emploi, l’un à Rantigny (60) l’autre à Décines (69), et les fidéliser sur toute la durée de la campagne.

Notre maîtrise des outils digitaux nous a permis d’effectuer le sourcing et le recrutement de candidats dans les temps impartis. En moins de 4 semaines, nous proposions à Koba près de 100 nouveaux intérimaires : 56 sur le site de Rantigny et 58 sur le site de Décines. En 2 mois, nous avions placés un total de 151 Gojobbers sur les deux sites en les répartissant sur des horaires de jour et de nuit. Lors des pics d’activité, d’autres Gojobbers sont également venus en renfort.

Miguel Morgado, responsable sur le site de Décines témoigne de son expérience avec Gojob : ”Moi d’habitude, je ne gère pas l’intérim. Je suis très satisfait des échanges que j’ai eu. Le fonctionnement de Gojob est une réelle surprise, ça a été plus que satisfaisant. La dématérialisation change par rapport aux agences traditionnelles mais sur cette mission cela faisait sens. Ce que j’ai bien aimé, c’est la flexibilité et la réactivité de la part des équipes Gojob. Les profils qui ont été sélectionnés ont été les bonnes cibles

Un interlocuteur, la force d’une équipe.

Gojob est la preuve qu’une entreprise peut être à la fois digitale et humaine. Afin de superviser la mission, Koba pouvait compter sur un interlocuteur dédié qui connaissait tous les besoins sur les deux sites. Pour ce qui est de la fidélisation des intérimaires sur site, nous avons là aussi mêlé le digital aux hommes. Une fois la pré-sélection des candidats faite pour le site de Rantigny, nous avons organisé, une dizaine de jours avant le début de l’opération, 3 sessions de visite comprenant chacune 15 candidats. Au programme : présentation de leur futur lieu de mission, leurs conditions de travail, les gestes clés… Grâce à cette première approche, nous avons pu vérifier leur réelle motivation. Quant aux Gojobbers placés à Décines, ils ont eu droit à une journée d’intégration. Sa mise en place a été une réussite puisque d’après Miguel Morgado le taux d’absentéisme tout au long de la campagne a été : “Très faible, j’ai été assez surpris. Il y en a eu mais surtout à cause des changements de planning, donc rien d’alarmant pour moi”.

Du côté des Gojobbers, c’est aussi un succès comme l’atteste Jessika, présentes sur le site de Koba du 21 avril au 22 mai sur des horaires de jour et de nuit : “intérimaire et embauché, il n’y a pas de différence”.

Le reste de la relation a été entièrement automatisé pour plus de rapidité :

  • Candidats confirmés : signature du contrat de mission par voie électronique,
  • Confirmation de la mission : envoi d’un email et d’un sms dès réception du contrat signé,
  • Rappel de la mission : envoi d’un sms 1 heure avant le début de la mission pour confirmer sa présence.

Résultat ? Défi relevé avec succès ! 100% des plis sont partis en temps et en heure chez les électeurs.

Paroles de Gojobbers

Pour parler de Gojob, les mieux placés sont nos Gojobbers. Pour Jessika, sa mission sur le site de Koba était la première en tant qu’intérimaire chez Gojob : “Je me suis inscrite au mois d’avril et j’ai été contacté le jour même. On m’a trouvé un travail deux jours après. Ça a été très rapide”. Avec notre équipe : “Il y a un bon contact, si j’ai une question on me répond”.

Et après…

Fort de ce succès, Koba Global Services continue de travailler avec Gojob sur les mêmes sites. Un beau partenariat qui s’est d’ailleurs développé avec l’ouverture d’un nouveau site sur Mérignac.

Pour Jessika, sa mission s’est tellement bien passée que Koba a décidé de faire appel à elle pour de prochains contrats : “Ils veulent absolument que je revienne”.