Blog

Et si l’intérim était l’une des meilleures solutions à Uber?

De plus en plus de gens veulent travailler différemment. Plus libres et indépendants, ils offrent leurs compétences en freelances ou en auto entrepreneurs.

Les indépendant passent jusqu’à 50% de leur temps dans des missions en dehors de leur corps d’expertise. (administratif, vente, recouvrement de factures).

Je sais de quoi je parle, ma chère Sylvie est céramiste auto-entrepreneur (sylvielorne.com). Pour elle qui adoooore la paperasse et courir après les chèques des mamans qui oublient de payer, c’est l’enfer ! Elle était à deux doigts de fermer son statut pour tout passer sous le mode associatif, et faire un maximum au black.

Je pense que le statut de freelance ou d’auto entrepreneur est parfaitement adapté au monde des services pour les personnes ayant un minimum de connaissance et de goût pour l’administratif et la vente

Mais beaucoup d’indépendants ayant des qualités intellectuelles ou manuelles exceptionnelles n’ont pas le goût ou la compétence pour assurer la partie administrative et le marketing de leur savoir faire. Ils y passent trop de temps, le font mal et ne peuvent pas se focaliser sur leur domaine d’excellence.

Par ailleurs, les indépendants ne bénéficient d’aucun filet de secours mutualisé en cas de coup dur (maladie, baisse d’activité..) ce qui en fait une population très fragile.

Le contrat d’intérim, est sans doute la meilleure solution légale actuelle à l’Ubérisation de l’économie.

Il offre la flexibilité aux employeurs et l’indépendance aux travailleurs qui peuvent dédier 100% de leur énergie à fournir leur expertise sans se soucier de trouver des clients, et avec un package social du meilleur niveau.

Pour aller plus loin, cliquez ici !