Blog

J’annonce mon Social Coming Out

J’ai pris la décision il y a 6 mois de désormais viser à consacrer 100% – oui 100% de mon énergie et de mon patrimoine en “Social Impact”. Je ne suis pas seul, nous sommes un réseau appelé les « 100%ers ».

Thank you Charly Kleissner for your immense inspiration.

Dans notre société judéo-chrétienne, les questions touchant à la gestion de son patrimoine et aux actions de bonnes œuvres sont traditionnellement cachées. Parce qu’ « il ne faut pas étaler ». J’ai longtemps réfléchi avant de décider de faire ce coming-out sur la place publique.
Je pense tout simplement que pour faire grandir le mouvement des personnes engagées, c’est fondamental de s’engager soi-même et de le faire savoir. Afin de mobiliser plus d’énergies encore.

Venons en maintenant aux raisons pour lesquelles j’ai décidé de devenir « 100%er ». Tout d’abord parce que j’ai constaté lors de ma carrière d’entrepreneur que les relations humaines, lorsqu’elles sont équitables, transparentes et bienveillantes sont créatrices de bien plus de richesses spirituelles et matérielles que lorsqu’elles sont déséquilibrées.

Pour les plus dubitatifs, je leur rappellerais qu’il est beaucoup plus facile de recruter des top talents en leur vendant une vision équitable du monde. Je leur dirais aussi qu’une équipe qui travaille sur un projet équitable est capable de déplacer des montagnes. Je leur dirais encore qu’entre deux articles à mettre en une de son journal, un journaliste préfèrera toujours celui qui a un impact sociétal fort.

Pour les convaincus, je leur dirais : « vous aussi, faites votre Coming Out ! Sortez du bois ! »
Les projets à impact social ne sont plus uniquement l’apanage d’une « bande-de curés-ou-d’éduc –soixante-huitards » qui essaient de remettre des drogués au travail ou de recycler des vieux meubles. Et je leur rend ici hommage: Emmaüs, sociétés d’insertion, etc.. ils ont planté une graine il y a des dizaines d’années, qui commence aujourd’hui à devenir une belle plante.
Les projets à impact social – ou économie solidaire – sont désormais au cœur de la mutation de l’économie et de la société.

Je rencontrais récemment un fonds d’investissements qui me proposait de rejoindre leur comité d’investissement. Je leur faisais part de mon engagement de « 100%er ». Et leur demandais si ils avaient vraiment une politique d’investissement orientée Social Impact. Ils me disaient « mais oui, nous ne faisons que du local, nous créons de l’emploi en insertion etc.. » mais malheureusement cela n’apparaissait nul part dans leur communication. Je n’ai pas eu besoin de longtemps pour les convaincre. C’est venu naturellement. Ils ont vite réalisé la nécessité de mieux communiquer sur leur stratégie « Social Impact » et réfléchissent désormais sérieusement à en faire le cœur même de leur stratégie future d’investissement.

Hier encore, je rencontrais Ilan Amar, fondateur de studizen.co, plateforme collaborative d’entraide entre étudiants et de partage de cours. Sans doute soucieux de coller avec le langage des investisseurs, il concentrait son Business Plan – très bien bâti par ailleurs – autour de l’équipe, les chiffres, croissance, ratio, stratégie commerciale, etc.. Bref le BP parfait. Je trouvais son modèle intéressant, mais lui rappelais qu’en tant que « 100%er » je ne pourrais investir que si il avait un réel impact social, mesuré. Alors il est sorti de ses gonds et libéra sa parole. C’est à ce moment seulement qu’il m’expliqua la genèse du projet, ses ambitions de transformer le monde de l’éducation, de donner sa chance aux élèves marginalisés, de remettre le dialogue et le partage des savoirs au cœur de l’éducation. Et là, alors oui, j’ai senti qu’il parlait véritablement avec ses tripes. Là il avait des ailes qui poussaient et il donnait envi de le suivre, de déplacer des montagnes avec lui.

Entrepreneurs, n’ayez pas peur, osez le Coming Out.
Ne faites pas comme les boites du CAC 40 qui relèguent leur bilan RSE en annexe de leur rapport annuel.
Placez l’économie du partage, l’économie solidaire bref le Social Impact au cœur même de votre projet.

Toi qui lis ce post, toi qui penses aussi que s’engager est important, aide nous à faire savoir que l’économie du partage c’est le futur. Partage ce post avec tes amis ! Tu auras fait ta part !

Vous verrez, ensemble, nous déplacerons des montagnes !