Blog

Pôle emploi : « Revue de presse du recrutement numérique »

Lire l’article original sur www.emploiparlonsnet.pole-emploi.org.

Toutes les deux semaines, faisons le point sur les innovations et ce qui se dit en matière de recrutement numérique.

Gojob, l’interim numérique sans CV

C’est la dernière née des start-ups du recrutement numérique. Elle a été portée sur les fonds baptismaux par Frédéric Mazzela (Blablacar), Jean Baptiste Rudelle (Criteo) et Pierre Kosciuskio Morizet (ex-Price minister). L’idée est de se fonder sur la qualification des candidats : les CV ne sont pas requis, seul le savoir-faire compte et la start-up elle-même paie, au SMIC, les « gojobers ». A condition, expliquent Les Echos, qu’ils « offrent suffisamment de motivation et de souplesse pour répondre à des missions aussi diverses que : employé du bâtiment, vendeur, chauffeur ou serveuse. GoJob les emploie, mais c’est en ligne, de chez eux, qu’ils répondent à des offres selon des critères de recherche inhabituels : un employeur peut par exemple demander « quelqu’un de fiable, disponible un samedi matin, qui s’y connaisse en plomberie ». Gojob a prévu d’avoir 10 000 polyvalents d’ici la fin de l’année.