Recruteur

L’intérim pour recruter un employé qualifié

Le marché du travail est en perpétuelle évolution et les entreprises, quelle que soit leur secteur d’activité, doivent s’adapter à ces changements si elles veulent rester compétitive. Après la mondialisation, qui demeure néanmoins une problématique importante, c’est aujourd’hui la digitalisation qui est au centre de toutes les attentions. Les salariés doivent désormais être formés aux nouveaux outils mais ce n’est pas toujours évident, surtout dans l’industrie et le BTP. Ces secteurs rencontrent de grandes difficultés à recruter des ouvriers qualifiés. Parmi les diverses solutions envisageables, l’intérim s’avère être une bonne réponse au problème. Nous vous dévoilons pourquoi dans cet article.

Secteurs de l’industrie et du BTP face au problème de recrutement

« Dans l’industrie, le recrutement est le problème numéro 1« . C’est le triste constat que fait Vincent Charlet, délégué général du think tank La Fabrique de l’industrie dans La Tribune. La digitalisation a entraîné l’émergence de nouveaux métiers faisant appel à des connaissances dans le big data et le codage par exemple. Si les écoles d’ingénieurs en France ont su réagir rapidement et propose des programmes de formation adaptés à ces nouveaux besoins industriels, ce n’est pas le cas pour tous les métiers.

Couvreurs, conducteurs de travaux ou chefs de chantier, les recruteurs peinent aussi à recruter des ouvriers qualifiés sur des métiers historiques. De par cette transformation numérique, l’organisation du travail passe d’un modèle pyramidal à un modèle plus collaboratif. Les équipes sont plus autonomes et plus polyvalentes. Néanmoins, ce changement se fait parfois au détriment des compétences métier. Exemple : un apprenti chaudronnier qui ne sait pas tenir un chalumeau mais qui sait programmer un robot. L’inverse est aussi vrai. Certaines entreprises veulent un chaudronnier qui sache programmer mais n’en trouve pas.

La logistique et le transport, des secteurs sous tension

Avec des turn-over importants et une image peu flatteuse, les secteurs de la logistique et du transport souffrent également d’une pénurie de candidat. Il y a pourtant beaucoup de postes à pourvoir mais les conditions de travail difficiles sur certains métiers ainsi que les exigences de certains postes en termes de qualification (CACES obligatoire par exemple) n’incitent pas les demandeurs d’emploi à postuler aux offres d’emploi proposées.

Des changements se sont pourtant opérés de la part des entreprises du secteur pour remédier à ce phénomène et mettre un terme aux clichés qui font mauvaise presse aux métiers de ce secteur. Chauffeurs-livreurs, préparateurs de commande, manutentionnaires ou responsable supply chain offrent pourtant de vraies perspectives de carrière : « Il est plus que jamais temps de se lancer dans le secteur. La logistique est une activité moderne, audacieuse, en recherche constante d’innovations, et qui propose encore un formidable ascenseur social », assure Jean-Philippe Labaronne, directeur délégué du conseil de métier supply chain de l’Union TLF.

Les métiers du tertiaire et des services ne sont pas épargnés

Le métiers du secteur tertiaire tels que expert comptable, hôtesse de caisse, commercial mais aussi secrétaire médicale ou aide à domicile sont des emplois où la pénibilité des tâches est moindre par rapport aux secteurs de la logistique et du transport par exemple. Néanmoins, les recruteurs peinent à recruter les bons profils.

En cause, des politiques de recrutement trop désuètes et une marque employeur mal travaillée. L’attraction des talents est donc plus faible et la rétention des salariés plus difficile. Pour ces entreprises qui peinent à recruter, il faut donc mettre en place une véritable stratégie de marketing RH.

L’intérim pour recruter un salarié qualifié

Le problème de recrutement dans l’industrie, le BTP et les autres secteurs concerne aussi bien les CDI que les CDD. Le recours à une agence de travail temporaire peut alors vous aider pour l’embauche d’un salarié sur une durée temporaire mais aussi permanente.

 

Un process de recrutement efficace

 

Lorsque vous avez un poste à pourvoir de manière temporaire au sein de votre entreprise, le cdd n’est pas votre seule option. L’intérim est une excellente façon de trouver le salarié qualifié qui saura accomplir les missions confiées. En effet, une ETT est une spécialiste du recrutement. Elle dispose donc de moyens importants qui lui permettent d’avoir un large vivier de candidats partout en France, sur plusieurs secteurs d’activité et avec tous niveaux de compétences diverses.

Grâce à ses méthodes de sourcing innovantes et ses matching pertinents, l’agence intérim saura vous proposer une sélection d’intérimaires qui correspond à votre demande de manière très rapide. Il ne vous restera plus qu’à choisir ! Vous êtes libre de rencontrer le ou les intérimaires sélectionnés pour un entretien ou les affecter directement à leur poste de travail. Par ailleurs, rappelons que la digitalisation se fait aussi dans le secteur de l’emploi et des agences intérim 100% en ligne viennent concurrencer les agences de travail temporaire historiques. Avec des process entièrement dématérialisés, elles peuvent proposer leur service à moindre coût. Leur sourcing est généralement plus innovant et vous gagnez du temps.

 

Une gestion administrative facilitée

 

Agence intérim digitale ou ETT classique, elles vous apporteront toutes deux de nombreux avantages. Lorsque vous faites appel à une agence de travail temporaire, vous signez avec elle un contrat de mise à disposition. Il indique toutes les exigences que vous avez concernant le poste à pourvoir : le montant du salaire, le lieu et la durée de la mission (avec une date de fin précise ou pas).

Le futur intérimaire conclut avec l’ETT un contrat de mission qui reprend en grande partie les informations du contrat de mise à disposition. Vous l’aurez deviné, c’est donc l’agence de travail temporaire qui est l’employeur du salarié intérimaire. C’est donc à elle que revient la majorité des tâches administratives. À savoir, la déclaration préalable à l’embauche, la remise du bulletin de paie, le versement de la rémunération…

En tant qu’entreprise utilisatrice, vous n’aurez donc pas à vous préoccuper de toute la paperasse. De votre côté, il ne vous restera que quelques formalités comme par exemple effectuer le relevé d’heure, afin que l’ETT puisse émettre le bulletin de salaire du ou des intérimaires. Par ailleurs, vous partagez la responsabilité du salarié avec l’agence intérim en termes de sécurité et de prévention des risques professionnels. Cela signifie que si le poste l’exige, vous devez fournir les EPI nécessaires au bon déroulement de sa mission. Vous devrez également vous assurer que le salarié intérimaire reçoive la formation adéquate en termes de sécurité et qu’il soit au fait du règlement intérieur en vigueur dans votre entreprise.

Les intérimaires disposent des mêmes droits que les salariés en CDI. De ce fait, ils ont également accès à tous les équipements mis à disposition ainsi que tous les avantages en nature comme par exemple l’abonnement à une salle de sport, les tickets restaurants, etc.

Bon à savoir : En matière d’EPI, la majorité des agences intérim fournissent le casque et les chaussures de sécurité.

Le contrat intérim, préalable avant une embauche en CDI

 

Certains recruteurs se servent du contrat intérim pour le recrutement d’un salarié en CDI. C’est une pratique peu connue des intérimaires qui tend pourtant à se démocratiser. En effet, l’entreprise utilisatrice va recourir à un intérimaire et la durée de sa mission va pouvoir lui permettre d’évaluer ses compétences et de voir s’il s’intègre bien au secteur et avec le reste du personnel. Si le salarié donne satisfaction, il recevra alors une proposition de CDI. Dans ce cas, il n’aura alors pas à effectuer de période d’essai, le contrat intérim remplaçant cette dernière.

L’embauche en CDI n’est pas obligatoirement préméditée. En effet, si vous recrutez un intérimaire pour un besoin temporaire et que vous êtes très satisfait de son travail, vous pouvez très bien lui faire une proposition d’embauche en CDI. Ce cas de figure est également assez courant en intérim.

 

Dans l’industrie et le bâtiment, mais pas que

 

Le marché de l’emploi intérim en France se porte très bien. Le nombre d’ETT ne cesse de croître tout comme celui des intérimaires. Les entreprises sont également de plus en plus nombreuses à avoir recours à ce service moins cher et plus rapide. S’il est vrai que recruter un intérimaire est une pratique davantage utilisée dans l’industrie et le BTP, de plus en plus d’entreprises d’autres secteurs proposent un emploi en intérim. Il est donc désormais anodin de trouver des offres de missions pour un poste de comptable, de vendeur ou d’infirmier.

Pour leur besoin temporaire en personnel de catégorie socio-professionnelle supérieure et employé, certaines entreprises préfèrent donc recruter en intérim plutôt qu’en CDD. Sur un poste de responsable, le processus de recrutement est parfois plus long surtout si la durée de la mission est d’une durée de 6 mois ou plus. En effet, le recruteur souhaite souvent recevoir en entretien plusieurs candidats et vérifier ses qualifications voire ses références. Grâce à leur service, les agences de travail temporaire permettent donc un gain de temps précieux. L’emploi intérim Cadre en France a d’ailleurs connu une plus forte augmentation que les métiers historiques.

En conclusion

Ces dernières années, les entreprise françaises de l’industrie, du bâtiment et d’autres secteurs rencontrent des difficultés à recruter des ouvriers qualifiés pour leur besoin temporaire. Les causes sont multiples ; un manque de formation du personnel, l’émergence de nouvelles professions, un métier aux conditions de travail difficile, un lieu de mission peu accessible ou encore un profil pénurique. Face à ces complications, de plus en plus d’entreprises décident alors d’avoir recours à une agence de travail temporaire car elle présente de nombreux avantages. Grâce à des méthodes de sourcing innovantes, elle est capable de faire très rapidement une sélection de candidats pertinente pour le poste à pourvoir. En tant qu’entreprise utilisatrice, vous n’aurez plus qu’à choisir le ou les salariés temporaires adéquats pour les missions que vous proposez. Outre ce service, l’agence intérim s’occupera également de toute la gestion administrative des salariés intérimaires. Les secteurs de l’industrie et du bâtiment ne sont d’ailleurs pas les seules à avoir recours au contrat intérim car les bénéfices qu’il apporte séduit de plus en plus de recruteurs. Ne soyez donc pas étonné de trouver des offres d’emploi intérim dans le secteur médical, l’assistanat ou la vente.

Et vous, comment faites-vous pour recruter un employé qualifié ? Pour faire appel à une agence d’intérim c’est ici 👇

Recruter en intérim