Recruter un intérimaireDemander une démoJe suis un intérimaire
Accueil Entreprise Problématiques de secteur
L’intérim médical, une solution au manque de personnel ?
Problématiques de secteur

L’intérim médical, une solution au manque de personnel ?

Face à la forte pénurie de personnel dans les centres hospitaliers français, l'intérim est une solution à envisager pour recruter rapidement des soignants et renforcer les équipes.
Sommaire

S'il est un secteur où l'on n’attend pas les travailleurs intérimaires, c'est bien le médical. Historiquement, ce sont plutôt les entreprises des secteurs de la logistique, des transports et du BTP qui ont recours à l'intérim pour leurs besoins en recrutement temporaire. Depuis plusieurs années pourtant, ce type de contrat séduit de plus en plus d'entreprises issues d'autres secteurs d'activité et notamment le médical tels que les hôpitaux ou les EPHAD et autres établissements de santé. Quelles en sont les raisons et quels sont les métiers dans le milieu hospitalier où les intérimaires sont les plus plébiscités ? Focus sur l'intérim dans les établissements médicaux.

L’intérim médical pour pallier au déficit de salariés

En France, les établissements de santé manquent cruellement de personnel, notamment de médecins. En 10 ans, le nombre de postes vacants pour l'ensemble des praticiens hospitaliers n'a cessé d'augmenter passant de 22,3% à 29,1% en 2019. Si ces postes peuvent être comblés par des heures supplémentaires de la part du personnel en interne ou par l'embauche de médecin et d'infirmier en CDD, ces mesures ne sont pas forcément suffisantes.

D'une part, le nombre d'heures supplémentaires que peut effectuer un salarié dans le secteur public médical et paramédical est limité à 15h par mois en région et 25h par mois à Paris. D'autant plus que le personnel en hôpital public est en souffrance depuis de nombreuses années. Le manque de moyen et de personnel dans certains services entraînent des burn-out et un absentéisme croissant de la part de médecin, infirmier ou aide-soignant. "Certains jours, je suis parfois seule à devoir gérer 20 patients. Cela m'est arrivé d'en avoir 24" témoigne une infirmière de l'APHM.

D'autres part, l'embauche d'un salarié en CDD nécessite un investissement, certes financier mais également humain. Le recrutement de personnel prend du temps. Il faut trouver les candidats aux diplômes et compétences requises pour le poste à pourvoir et le recevoir en entretien. Du temps que les cadres de santé n'ont pas nécessairement. Malgré leur fort besoin en personnel, certains hôpitaux envisagent de geler les titularisations par manque de moyens financiers.

Face à cette pénurie qui risque, malheureusement, de persister, les établissements de santé n'ont d'autres choix que d'avoir recours à des salariés intérimaires. Le recours à l'intérim est même, pour certains hôpitaux, devenu vital. « Quand j'ai commencé, on ne faisait pas appel à l'intérim. Mais depuis trois ou quatre ans, c'est la seule solution pour ne pas fermer», explique Dominique Colas, le directeur du centre hospitalier de Lamballe, dans les Côtes-d'Armor.

Les métiers dans un établissement de santé public les plus demandés

Exercer un métier en milieu hospitalier est difficile, autant physiquement que psychologiquement. Quelle que soit la fonction pratiquée, les conditions de travail et la faible rémunération proposée participent à la désertification médicale. Certains postes en souffrent plus que d'autres. Les offres d'emploi pour des postes d'infirmier, de brancardier, de médecin ou encore d'aide-soignant sont nombreuses.

Pour pallier à ce manque, les hôpitaux emploient plusieurs solutions :

  • Mutualiser les agents hospitaliers en interne, c'est-à-dire les transférer temporairement dans un autre service pour effectuer un remplacement urgent et temporaire,
  • Avoir recours au pool, soit le service de remplacement,
  • Avoir recours aux heures supplémentaires.

Cependant, au vue des faits soulevés précédemment, ces solutions ne sont pas toujours évidentes. L'hôpital s'est donc tourné vers les entreprises de travail temporaire (ETT).

Les avantages de l’intérim : rapidité, flexibilité et disponibilité

Faire appel à une entreprise de travail temporaire apporte de nombreux avantages pour l'hôpital comme pour l'intérimaire.

Pour l’hôpital

Un établissement de santé qui souhaite embaucher un intérimaire pour un recrutement temporaire devra simplement énoncer son besoin et signer un contrat de mise à disposition avec une agence d'intérim. Cette dernière s'occupe alors de la recherche et de la sélection de candidats qualifiés pour les missions et le poste à pourvoir. Pour l'hôpital, c'est un donc gain de temps précieux. Par ailleurs, une agence d'intérim a les moyens d'effectuer un recrutement en un minimum de temps. Cela est d'autant plus intéressant pour des recrutements urgents.

Une fois le candidat validé, l'entreprise de travail temporaire signe avec lui un contrat de mission et devient de ce fait son employeur. C'est donc l'ETT qui prend en charge la rémunération du salarié en intérim et l'émission du bulletin de paie.

Pour l’intérimaire

Pour un médecin ou un infirmier, travailler en intérim apporte également des avantages. Limité dans leurs heures supplémentaires, ils peuvent alors trouver un emploi en intérim afin d'augmenter leurs revenus. Ils sont également plus flexibles au niveau de leur emploi du temps. Pour exemple, ce jeune médecin urgentiste en région parisienne vient de négocier une passation à mi-temps afin de pouvoir faire plus de missions intérim. « Quand on a des enfants, c'est court, des vacances de trois semaines pendant l'été. Avec l'intérim, on peut travailler quand on veut. Ma motivation est financière, mais c'est aussi de ne pas se lasser, de voir autre chose ». La jeune génération ose désormais se tourner vers le secteur privé qui rémunère mieux que le public.

Au vue de cette augmentation du recours à l’intérim de la part des candidats comme des entreprise dans le secteur de la médecine, certaines agences d'intérim se sont donc intégralement tournées vers le placement d'intérimaires dans le milieu hospitalier, tandis que les agences traditionnelles développent des pôles dédiés au personnel de santé au sein de leur entreprise.

En conclusion

En France, le recours à l'intérim médical est en forte croissance. En cause, la pénurie de certains métiers et le changement de mentalité de la nouvelle génération qui souhaite une plus grande flexibilité au niveau des horaires de travail et une rémunération plus importante. Séduits par le gain de temps et la rapidité à pourvoir un emploi, certains hôpitaux font alors appel au service des agences d'intérim pour leur besoin en recrutement temporaire. Ces dernières, conscientes des enjeux, ont désormais une plus grande capacité d'adaptation et développent des pôles, voire se spécialisent dans les emplois dédiés à la médecine.

Envie de travailler avec une entreprise de travail temporaire ? C'est par ici 👇

Je recrute

Vous aimerez aussi

Entreprise du transport : pourquoi recruter en intérim ?

Les problématiques de recrutement que rencontrent les entreprises du secteur des transports obligent les recruteurs à se tourner vers des agences d'intérim.

Améliorer la qualité de vie au travail de ses employés

Vous souhaitez voir vos salariés souriants et épanouis ? Facile, il suffit d'améliorer leur quotidien au travail. On vous dit comment dans la suite.

Comment calculer le coût d’un salaire d'un intérimaire ?

Comment est fixé le salaire d'un intérim et quel sera le coût d'une embauche pour vous ? C'est ce que nous vous dévoilons dans cet article.
Découvrir plus d'articles
Devenir recruteur indépendantLa Gojob FoundationGojob recrute