Blog

Gojob Feedback Group : l’importance de l’humain dans notre agence digitale

Gojob a beau être une agence intérim 100% digitale, l’humain est au coeur de nos préoccupations. Le bien-être de nos Gojobbers ainsi que la satisfaction des entreprises qui nous font confiance sont notre leitmotiv. Pour y parvenir, nos équipes se donnent à fond. Mais est-ce que nos efforts sont suffisants ? 

C’est pour répondre à cette question que nous avons décidé de lancer les Gojob Feedback Group. L’objectif ? Rencontrer au sein même de nos locaux les personnes pour qui nous travaillons au quotidien afin de recueillir leurs témoignages sur leur expérience avec Gojob. Les premiers entretiens qui se sont tenus le 26 avril dernier avec 2 de nos Gojobbers ont été très concluants : le contact avec nos équipes, l’accompagnement depuis leur inscription jusqu’à la fin de leur mission ainsi que notre toute nouvelle plateforme ont fait mouche. À la question « Recommanderiez-vous Gojob », ils ont répondu oui ! 

Nous avons donc réitérés l’expérience le 10 mai en conviant cette fois-ci une entreprise. C’est M. Christophe Nicolas Acheteur chez TP Provence, qui a bien voulu se prêter à l’exercice et nous  livrer ses ressentis : « Il y a un suivi humain très intéressant chez Gojob. L’humain est prioritaire sur le reste […] La rapidité et la souplesse sont beaucoup plus intéressantes chez vous. Il y a également une qualité de service largement au-dessus ainsi qu’un contact humain que les autres agences ont perdu. Gojob est également la seule agence intérim entièrement dématérialisée par rapport aux autres». Il semble bien que notre pari d’être à la fois digital tout en maintenant des relations humaines soit réussi.

Bien plus qu’une simple enquête de satisfaction, les Gojob Feedback Group ont aussi pour vocation de rappeler à nos Gojobbers et à nos entreprises partenaires que nous demeurons disponibles « in real life ». La digitalisation de nos process n’empêche pas le contact humain, bien au contraire. Elle permet justement à notre équipe de ne pas avoir à supporter toute la longue paperasse. Les prises de contact et les échanges peuvent donc être beaucoup plus approfondis et ne relèvent plus de la gestion administrative mais de ce qui compte vraiment : l’emploi.

Affaire à suivre…