Help Ukraine 🇺🇦 Chercher une missionMon CashNous contacterSe connecter🇺🇸Je suis une entreprise
Accueil Médias
Gojob parmi les 5 lauréats des contrats à impact
Gojob parmi les 5 lauréats des contrats à impact
Médias

Gojob parmi les 5 lauréats des contrats à impact

Le 16 mars dernier, le Haut-commissaire à l’emploi et à l’engagement des entreprises, Thibaut Guilluy, dévoilait les 5 structures retenues pour bénéficier des contrats à impact « innover pour accéder à l’emploi » ! Gojob pourra s’engager encore davantage dans son programme d’emploi des jeunes, public plus vulnérable dans leur parcours à l’embauche.
16 mars 2022
Carenews

Emploi : Thibaut Guilluy présente cinq nouveaux lauréats des contrats à impact

Cinq structures ont été retenues pour bénéficier des contrats à impact « Innover pour accéder à l’emploi ». Le Haut-commissaire à l'emploi et à l'engagement des entreprises, Thibaut Guilluy dévoile en exclusivité la liste des lauréats. Interview.

Cinq nouvelles structures vont bénéficier de contrats à impact « Innover pour accéder à l’emploi ». Les cinq lauréats ont été dévoilés par le Haut-commissaire à l’emploi et à l’engagement des entreprises, Thibaut Guilluy, ce mercredi 16 mars, alors qu'il s'est rendu dans les locaux de trois des cinq lauréats. Il porte ces contrats avec Elisabeth Borne, ministre du Travail, de l’Emploi et de l’Insertion et Olivia Grégoire, secrétaire d’Etat chargée de l’Économie sociale, solidaire et responsable.

Les 13 millions d'euros supplémentaires vont permettre de soutenir :

  • Article 1 pour l’insertion professionnelle des étudiants ultramarins dès le lycée, en Outre-mer et en métropole ;
  • ClubHouse pour sécuriser les parcours professionnels des personnes vivant avec un trouble psychique via l’emploi de transition ;
  • Moojvee Talents pour accompagner les jeunes dans l’emploi durable au moment de leur prise de poste et dans les premiers mois dans l’entreprise ;
  • Les Eaux Vives Emmaüs pour favoriser l’insertion professionnelle durable des personnes en souffrance psychique ;
  • Gojob pour remettre en emploi les jeunes souffrant de discriminations à l’embauche et dans les parcours d’emplois.

Quatre lauréats avaient déjà été sélectionnés en novembre pour ces contrats. Pourquoi en avoir choisi cinq de plus ?

En novembre dernier, nous annoncions avec Elisabeth Borne et Olivia Grégoire les noms des quatre premiers lauréats : Télémaque, Duo for a job, Comme les autres et Messidor. Tenant compte de la qualité des 21 autres projets et des perspectives d’innovations qu’ils ouvrent, le Ministère du Travail, de l’Emploi et de l’Insertion est parvenu à augmenter l’enveloppe dédiée à cet appel à manifestation d’intérêt afin d’élargir la sélection. Les contrats à impact constituent un modèle de partenariat innovant dans lequel je crois profondément, particulièrement adapté à la recherche d’innovation dans l’accès à l’emploi. Nous avions à cœur d’accélérer cette recherche de solutions et d’envoyer un signal fort à ces acteurs du secteur qui s’y engagent.

De quoi vont bénéficier les cinq nouveaux lauréats ?

Ces contrats à impact permettront à ces innovations, qui ont déjà fait leurs preuves en local, de changer d’échelle à travers un modèle inédit de partenariat entre le public et le privé. Cela permet de récompenser la prise de risque des porteurs de projet, de rendre leurs solutions accessibles au plus grand nombre de bénéficiaires et de développer une culture partagée de l’impact en France.

Pourquoi avez-vous choisi ces lauréats ?

Un jury s’est à nouveau réuni il y a quelques jours. Avec Elisabeth Borne, notre principal enjeu était de donner une chance à des projets originaux qui s’inscrivent dans la pleine continuité de deux politiques publiques prioritaires pour le Ministère du Travail, à savoir le développement du mentorat en France et l’insertion professionnelle des personnes en situation de handicap. Le programme « 1 jeune, 1 mentor », positionné au cœur du plan « 1 jeune, 1 solution », annoncé par le Président de la République en mars 2021 nous a permis d’accompagner 100 000 jeunes par le mentorat en 2021. En 2022 notre ambition est de doubler ce chiffre. Les structures que nous avons sélectionnées nous permettront d’expérimenter de nouvelles formes de mentorat et d’accompagner plus étroitement des publics plus spécifiques. En matière d’emploi des personnes en situation de handicap, cette annonce intervient quelques jours après le lancement, avec la secrétaire d’Etat au Handicap, du Baromètre Emploi & Handicap qui permettra aux dirigeants d’entreprises de publier de manière simple, rapide et transparente des données sur le handicap afin de partager leur engagement en faveur de l’emploi inclusif. Ainsi, comme vous le voyez, nous encourageant autant les employeurs engagés que les porteurs de projets qui facilitent l’insertion professionnel de ces publics.

Pourquoi ce mode de financement est-il intéressant pour les structures ?

Tous les modèles de partenariats innovants qui permettent aux porteurs de projets, aux acteurs publics et aux investisseurs privés de co-construire des solutions autour d’une même culture de l’impact est, à mon sens, une véritable source de progrès partagé. Cette confrontation d’approches entre acteurs d’horizons très différents permet à chacun de voir bien plus loin. C’est pour cela que je crois en ce modèle. Les contrats à impact social viennent aussi compléter le panel des outils de financement de l’innovation sociale en France et constituent un complément puissant de financement pour les porteurs de projet. La durée moyenne d’un tel contrat est de trois à cinq ans. Il s'agit donc d'une solution de financement pluriannuel qui permet aux structures de se projeter et de voir à plus long terme. C’est aussi un outil précieux pour inspirer les politiques publiques.

Où en sont les précédents contrats à impact ?

Les quatre projets annoncés en novembre dernier se structurent progressivement. Nos services accompagnement actuellement chacun d’entre eux dans cette phase de sécurisation afin de déboucher le plus rapidement possible sur une signature du contrat. Pour certains, cela se concrétiser très vite. Ce jeudi, deux protocoles d’engagement des contrats à impact seront signés au Ministère de l’Economie, à l’initiative d’Olivia Grégoire. Parmi eux le projet de Comme Les Autres qui nous avions sélectionné en novembre dernier.

Pour lire l'article Carenews cliquez ici

Vous aimerez aussi

arrêtons les préjugés sur l'intérim

Les 10 fausses idées reçues sur l’intérim

"Les salaires en intérim sont bas", "on ne trouve que des emplois non qualifiés en intérim". Stop aux préjugés ! Découvrez les 10 fausses idées reçues sur l'intérim.
calcul du salaire en interim

Comment calculer mon salaire en intérim ?

Pour calculer son salaire en intérim, il faut prendre en compte certaines rémunérations supplémentaires qui n'existent pas avec les autres contrats de travail.
Découvrir plus d'articles