Chercher une missionMon CashNous contacterSe connecter🇬🇧🇺🇸Je suis une entreprise
Accueil Médias
Gojob fait entrer l'IA dans le recrutement intérimaire
Gojob fait entrer l'IA dans le recrutement intérimaire
Médias

Gojob fait entrer l'IA dans le recrutement intérimaire

La société crée le premier laboratoire dédié à la conception d'algorithmes de matching entre les demandes et les offres d'emploi, auquel il octroie un budget de 9 millions d'euros. Gojob prévoit de recruter une trentaine d'ingénieurs et de scientifiques.
06 déc. 2021
Les Echos

L'IA peut-elle faire mieux que l'homme pour recruter le bon candidat ? A la tête de Gojob qu'il a fondé en 2015, Pascal Lorne en est à ce point convaincu qu'il vient de débloquer 9 millions d'euros pour créer un laboratoire dédié au développement d'algorithmes ciblant l'emploi et les ressources humaines. « L'intelligence artificielle est la solution la plus efficace et la plus équitable pour résoudre, à grande échelle et dans un temps limité, le problème de l'adéquation entre les centaines de milliers d'offres non pourvues et les millions de demandeurs d'emploi », explique-t-il.

Depuis quelques années déjà, les ingénieurs de la société utilisent une IA de leur conception pour faire matcher les CV et les recruteurs. Avec les 30 ingénieurs et scientifiques qu'elle prévoit d'employer, son Gojob AI Lab va ajouter des données d'analyse comportementale, cognitive, linguistique et sociale.

Traitement automatique

« Nos algorithmes ont analysé plus de 500.000 CV pour mieux comprendre les profils et souhaits des travailleurs. En intégrant encore plus de facteurs humains dans notre intelligence artificielle, nous pourrons mieux connaître les aspirations et compétences des travailleurs, et donc leur proposer un niveau de personnalisation inégalé », explique Nicolas Boutin, directeur technique de Gojob.

Deux produits sont déjà en cours de développement. Baptisé Aglaé Staffer et Aglaé Coach, ils entendent proposer aux candidats des parcours de carrière alignés sur leurs compétences et aspirations, et leur suggérer des formations personnalisées pour accompagner leur évolution personnelle et professionnelle. Le système de matching déjà créé est capable de traiter automatiquement plus de 3.000 recrutements par mois.

Avec le Gojob AI Lab, sa puissance devrait pouvoir être rapidement décuplée pour « non seulement trouver un emploi, mais trouver le bon emploi ». Son IA aurait ainsi permis de former et fournir deux fois plus de travailleurs que d'autres plateformes de travail temporaire à un acteur majeur de la logistique. Cette performance assure une croissance rapide à l'entreprise : basée à New York, Londres, Paris et Aix-en-Provence, Gojob compte plus de 25.000 salariés intérimaires placés auprès de grands groupes internationaux tels que Veolia, DHL, Stellantis ou Ceva Logistics.

Un article à retrouver ici

Vous aimerez aussi

arrêtons les préjugés sur l'intérim

Les 10 fausses idées reçues sur l’intérim

"Les salaires en intérim sont bas", "on ne trouve que des emplois non qualifiés en intérim". Stop aux préjugés ! Découvrez les 10 fausses idées reçues sur l'intérim.
calcul du salaire en interim

Comment calculer mon salaire en intérim ?

Pour calculer son salaire en intérim, il faut prendre en compte certaines rémunérations supplémentaires qui n'existent pas avec les autres contrats de travail.
Découvrir plus d'articles