Infos Covid-19Chercher une missionMon Cash
Nouveau
Se connecterJe suis une entreprise
Accueil Médias
Dans les Hauts-de-France et le Pas-de-Calais, Gojob recrute plus de 3 000 intérimaires
Dans les Hauts-de-France et le Pas-de-Calais, Gojob recrute plus de 3 000 intérimaires
Médias

Dans les Hauts-de-France et le Pas-de-Calais, Gojob recrute plus de 3 000 intérimaires

Mandatée par l’un de ses partenaires spécialiste de la distribution de courrier publicitaire, la plateforme française de travail temporaire propose 3 083 missions dans les Hauts-de-France : distribution, manutentionnaires, chauffeurs et managers. Des offres à saisir d’urgence !
03 mai 2021
La Voix du Nord

Gojob, c’est une plateforme française de travail temporaire 100% digitale. La première en termes d’utilisateurs (plus de 350 000) et d’entreprises clientes (plus de 900). Si c’est à Aix-en-Provence qu’elle a vu le jour en 2015, la société a depuis développé un important réseau de partenaires dans les Hauts-de-France. “C’est une région d’emploi très importante et l’une de celles dans lesquelles nous sommes le plus présents”, confirme Charles de Moucheron, directeur des opérations chez Gojob.

Dans les Hauts-de-France, plusieurs acteurs de la logistique et de la grande distribution font donc désormais confiance à la plateforme pour leur recrutement d’intérimaires. C’est le cas aussi d’une grande entreprise spécialisée dans la distribution de courrier publicitaire adressé (et dont le nom doit rester confidentiel). Pour ce seul client, Gojob doit dégoter en un temps record 3 083 nouveaux collaborateurs dans notre région, dont 2 400 dans le Nord et le Pas-de-Calais.

Les missions, qui dureront de dix jours à un mois maximum, débuteront dès la mi-mai. Une expérience idéale pour un premier emploi ou une reconversion. Pour cette campagne de recrutement exceptionnelle, la société de travail temporaire recherche des distributeurs de courrier, des manutentionnaires, des managers de table et, dans une moindre mesure, des chauffeurs-livreurs. “Grâce à notre outil, tous les candidats peuvent trouver un emploi proche de chez eux qui correspond à leurs compétences, assure Charles de Moucheron. Nos recrutements se basent avant tout sur la motivation qui est un vecteur de fiabilité.

Après leur inscription sur le site internet de Gojob ou l’application mobile, les candidats peuvent postuler à toutes les offres d’emploi disponibles. Ils sont alors soumis à un petit test d’aptitude qui se présente sous la forme d’un questionnaire à choix multiple qui ne dure que dix minutes. Dans le cas d’un distributeur de courrier par exemple, on va demander aux candidats de se repérer sur un plan, d’identifier une boîte aux lettres… Des exercices d’arithmétique et de compréhension de texte sont aussi au programme. “Notre objectif est de donner une chance à tous les candidats et de permettre un retour à l’emploi aux personnes qui en sont éloignées”, poursuit le directeur des opérations.

Grâce à notre outil, tous les candidats peuvent trouver un emploi proche de chez eux qui correspond à leurs compétences.
Charles de Moucheron

Pas la peine d’être un génie de l’informatique pour utiliser Gojob. “On a créé des partenariats avec Pôle emploi et les missions locales afin de toucher le plus grand nombre de candidats. Il est également possible de nous joindre par téléphone pour obtenir des renseignements sur les missions qu’on propose”, détaille Charles de Moucheron. Enfin, l’entreprise prévoit des modules de formation préalables à la mission (voire carrément des sessions de réalité virtuelle pour certains clients) et travaille avec des organismes de formation pour financer des formations qualifiantes dans le cadre d’une évolution de carrière.

Vous aimerez aussi

calcul du salaire en interim

Comment calculer mon salaire en intérim ?

Pour calculer son salaire en intérim, il faut prendre en compte certaines rémunérations supplémentaires qui n'existent pas avec les autres contrats de travail.
arrêtons les préjugés sur l'intérim

Les 10 fausses idées reçues sur l’intérim

"Les salaires en intérim sont bas", "on ne trouve que des emplois non qualifiés en intérim". Stop aux préjugés ! Découvrez les 10 fausses idées reçues sur l'intérim.
Découvrir plus d'articles