Chercher une missionMon CashNous contacterSe connecter🇬🇧🇺🇸Je suis une entreprise
Accueil Médias
Le Gojobus était à Beauvais, place Jeanne Hachette, les 4 et 5 novembre derniers pour une opération recrutement inédite !
Le Gojobus était à Beauvais, place Jeanne Hachette, les 4 et 5 novembre derniers pour une opération recrutement inédite !
Médias

Le Gojobus était à Beauvais, place Jeanne Hachette, les 4 et 5 novembre derniers pour une opération recrutement inédite !

Avec le Black Friday et les fêtes de fin d’années, plus de 120 missions sont à pourvoir en logistique pour Dispeo, leader dans la préparation de commandes e-commerce en France.
12 nov. 2021

Plus de 200 candidats, aux très bons profils, ont été accueillis tout au long de ces deux journées de jobdating. Les postes disponibles concernent des missions de préparateur de commandes et de manutentionnaire.

Avec son “Comptoir Formation”, Gojob a conseillé les candidats pour se former à ces métiers, ainsi que dans la bonne pratique des savoir-être.

La ville de Beauvais, partenaire de l’événement avec la MEF (Maison de l'Emploi et de la Formation), a accueilli chaleureusement notre Gojobus. Charles Locquet, Mairie Adjoint de la ville de Beauvais, est venu également nous rendre visite.

Les médias en parlent  :

  • La Gazette de l’Oise 25/10
  • Le Courrier Picard 01/11 - 05/11
  • WEO TV 03/11
  • Le Parisien 04/11
  • L’Observateur de Beauvais 04/11

Retour sur quelques témoignages :

  • Le Courrier Picard

Encore quelques heures pour profiter du bus pour l'emploi

(...)

Des contrats courts à pourvoir

Les postes à pourvoir sont des contrats courts, d'une semaine à un mois et demi. L'agence recherche des préparateurs de commande ou encore des manutentionnaires, expérimentés ou non. « Ce qui compte c'est la motivation, plus encore que la formation », insiste-t-on chez Gojob. La prise de poste aura lieu le 14 novembre pour les premiers. Environ 80 personnes se sont déjà succédé jeudi en début d'après-midi aux abords du bus. Parmi eux, Anthony, 27 ans, 10 ans d'intérim dans plusieurs entreprises du secteur. Il est décidé, il veut devenir préparateur de commandes. « J'aimais bien faire cela par le passé. J'ai reçu un message de Gojob pour me présenter aujourd'hui, je suis venu. » Il aspire à un CDI. Ce n'est pas l'ADN de Gojob mais « depuis que j'ai intégré Dispeo, une vingtaine d'intérimaires ont été embauchés en CDI », glisse une recruteuse. Peut-être la chance d'Anthony...

  • L’Observateur de Beauvais

Gojob recrute place Jeanne-Hachette

BEAUVAIS

Jeudi 4 novembre, vers 10h, place Jeanne-Hachette, une trentaine de personnes attendaient leur tour devant un bus bleu signé Gojob. L’agence d'intérim organisait pendant deux jours une grande opération de recrutement pour son client Dispeo. Environ 120 missions de préparations de commandes ou de manutentions sont à pourvoir pour les périodes du Black Friday (26 novembre) et de Noël. Parmi les demandeurs, il y a Camille Lechevin, habitante de Tillé. Elle est venue aujourd’hui « dans l’espoir de retrouver un travail suite à son licenciement le 3 août dernier ». Après s’être inscrite sur internet, l’agence l’a informée de l’événement et elle a décidé de venir. Plus loin, Samy Laidaoui attend également son tour. Résidant au quartier St-Jean, ce passionné de musique « espère un jour en faire son métier » . En attendant, il souhaiterait obtenir une des missions d’intérim proposées.(...)

Une opération réussie pour Gojob !

Vous aimerez aussi

arrêtons les préjugés sur l'intérim

Les 10 fausses idées reçues sur l’intérim

"Les salaires en intérim sont bas", "on ne trouve que des emplois non qualifiés en intérim". Stop aux préjugés ! Découvrez les 10 fausses idées reçues sur l'intérim.
calcul du salaire en interim

Comment calculer mon salaire en intérim ?

Pour calculer son salaire en intérim, il faut prendre en compte certaines rémunérations supplémentaires qui n'existent pas avec les autres contrats de travail.
Découvrir plus d'articles