Help Ukraine 🇺🇦 Chercher une missionMon CashNous contacterSe connecter🇺🇸Je suis une entreprise
Accueil Médias
Le Gojobus était à Hénin-Beaumont le jeudi 3 mars dernier pour une journée recrutement !
Le Gojobus était à Hénin-Beaumont le jeudi 3 mars dernier pour une journée recrutement !
Médias

Le Gojobus était à Hénin-Beaumont le jeudi 3 mars dernier pour une journée recrutement !

130 missions sont à pourvoir en logistique et retail dans le Nord et le Pas-de-Calais.
03 mars 2022

C'est officiel, le Gojobus est de retour !

Le bus de l'emploi Gojob a commencé son tour de France 2022, en allant à la rencontre de plus de 100 candidats, qui s'étaient déplacés en grand nombre sur la place de la République à Hénin-Beaumont (62). Les postes disponibles concernent principalement des préparateurs de commandes, des opérateurs de production ou encore des caristes.

L'occasion également de retrouver le Comptoir Formation de Gojob : la majorité des postes sont ouverts aux débutants grâce à la formation e-CACES®. En 2021, 150 travailleurs intérimaires (appelés aussi les “Gojobbers”) ont été formés au e-CACES® avec les outils e-learning proposés par Gojob ! Il était donc possible pour les intéressés, de passer la partie théorique du CACES®, puis d'être inscrits en priorité pour passer la partie pratique en centre agréé.

Encore un événement réussi pour Gojob, largement relayé par les médias :

  • Mona FM 28/02
  • La Voix du Nord 02/03
  • La Voix du Nord 03/03
  • Nord Eclair 03/03
  • Chérie FM 03/03
  • La Voix du Nord 06/03

Retour sur l'article de La Voix du Nord du 06/03 :

A Hénin-Beaumont, comment l'agence d'intérim Gojob tente de séduire des candidats pour le secteur de la logistique

L'agence d'intérim digitale Gojob a garé son bus de l'emploi place de la République à Hénin jeudi dernier. Une opération séduction pour recruter de nouveaux candidats pour travailler dans des secteurs en constante demande dans l'agglomération, comme la logistique.

Croissants, tables hautes, canapé au soleil et bus à impériale sur la place de la République. L'agence digitale Gojob a mis les petits plats dans les grands ce jeudi pour séduire les demandeurs d'emploi. Objectif : tenter de pourvoir 130 missions dans le secteur de la logistique et retail (commerce de détail). Un domaine qui peine à trouver des candidats dans le secteur alors que les besoins locaux sont croissants.

« Ce sont des métiers difficiles, avec des horaires décalés... C'est dur de trouver les bons profils », constate-t-on du côté de Gojob. La mobilité reste également un problème majeur quand on sait que les sites de logistique se trouvent plutôt en périphérie des villes. C'est aussi pourquoi l'agence, normalement purement digitale, n'a pas hésité à se déplacer pour venir directement à la rencontre des personnes intéressées. « On le fait une fois par mois dans les zones où il y a des besoins. »

Et ça a l'air de fonctionner puisque les huit recruteurs avaient déjà reçu une trentaine de CV une heure après l'ouverture du bus. Reste à savoir si les postulants répondront aux attentes des entreprises mais du côté des candidats rencontrés sur place, on se réjouit plutôt de ce genre d'initiative . « Ça permet à tout le monde de venir, selon Samuel qui vient de déposer sa candidature pour un poste de cariste. Ils devraient le faire plus souvent. »

Pour attirer au maximum, Gojob s'adresse effectivement à tout le monde, y compris à ceux qui n'ont aucune qualification. Comme cette Héninoise qui n'a jamais travaillé, venue jeudi jusqu'au bus de Gojob, plus facilement qu'elle n'aurait poussé la porte d'une agence de recrutement. Afin de capter et de fidéliser ce genre de candidats, la partie théorique du Certificat d'aptitude à la conduite en sécurité (CACES) peut être passée directement sur place. Et, tout comme Pôle emploi, l'agence intérimaire prend entièrement à sa charge la formation.

Une solution qui permet de capter certaines personnes et ainsi de débuter un accompagnement personnalisé qui s'inscrira plus ou moins dans le long terme. Surtout quand on sait que les demandes dans le domaine de la logistique ne se tarissent que très rarement.

Vous aimerez aussi

arrêtons les préjugés sur l'intérim

Les 10 fausses idées reçues sur l’intérim

"Les salaires en intérim sont bas", "on ne trouve que des emplois non qualifiés en intérim". Stop aux préjugés ! Découvrez les 10 fausses idées reçues sur l'intérim.
calcul du salaire en interim

Comment calculer mon salaire en intérim ?

Pour calculer son salaire en intérim, il faut prendre en compte certaines rémunérations supplémentaires qui n'existent pas avec les autres contrats de travail.
Découvrir plus d'articles