Recruteur

Recruter dans une région peu attractive

Selon le métier et le secteur d’activité, certaines régions en France sont plus attirantes que d’autres, et cela qu’importe le contrat de travail : CDI, CDD ou contrat intérim. Pour les contrats temporaires, l’enjeu est cependant encore plus grand. En effet, les candidats seront moins enclin à se déplacer pour des missions de courtes durées. Face à ces difficultés de recrutement, plusieurs options s’offrent à vous. D’une part, vous pouvez agir directement sur certains leviers internes à votre entreprise. D’autre part, vous pouvez vous faire aider par des experts en recrutement, les agences intérim. On fait le point !

L’intérim au niveau régional

L’organisation professionnelle Prism’Emploi, spécialiste du recrutement et du travail intérim, établit chaque année son baromètre. En janvier 2019, la majorité des régions voient leurs effectifs intérimaires reculer. Les régions où les baisses ont été les plus fortes sont :

  • Le Centre-Val-de-Loire avec une baisse de 16,3%,
  • Les Hauts-de-France avec un recul de 14,4%,
  • La Bourgogne-Franche-Comté avec une baisse de 10,4%.

Seule la région Provence-Alpes-Côtes-d’Azur sort du lot en enregistrant une progression de l’emploi intérimaire de 1,6%.

Ces chiffres traduisent que les régions aux zones rurales importantes sont beaucoup moins attractives que celles ayant de grandes métropoles ou avec de grands bassins d’emploi. En effet, une région peu attrayante ne possède pas de grands axes de communication à proximité. Les offres d’emploi y sont moins nombreuses et le montant des rémunérations est généralement plus bas. En termes d’éducation et de culture, les offres sont là aussi plus faibles. Ainsi, la région Île-de-France dont la baisse est minime (-2,9%) car Paris reste toujours aussi attractive. L’Auvergne-Rhône-Alpes enregistre également une très faible baisse (-0,6%) de par son bassin logistique très important.

 

L’emploi dans la logistique, le transport, l’industrie et le BTP

 

L’emploi reculant au niveau régional, on note logiquement une baisse générale au niveau des effectifs intérimaires avec une baisse générale de 6,6%. La répartition par secteur d’activité en janvier 2019 se faisait alors comme suit :

  • Industrie : 49,6%
  • Transport : 13,6%
  • BTP : 11,1%

Outre le problème lié à la localisation géographique, ces secteurs sont également confrontés à des problèmes de recrutement liés aux profils pénuriques ou encore au manque de formation des candidats. Un travail en tant que chauffeur-routier ou de manutentionnaire par exemple demande des certifications particulières : permis spécifique pour l’un et CACES pour l’autre. Les projets de recrutement dans ces secteurs ne manquent pourtant pas. D’après une enquête relayée par Le Parisien, les prévisions de 2019 en termes d’embauche (tous contrats confondus) sont les suivantes :

  • Construction : 354 849
  • Transport et entreposage : 252 698
  • Industrie et agroalimentaire : 150 818

Votre recherche concerne un travail de Conducteur de travaux, des missions de Responsable de maintenance réseau ou un poste de Chauffeur-livreur ? Les offres sont bien là et peinent cependant à rencontrer la demande.

 

L’emploi dans le tertiaire

 

Pour ce qui est des métiers de services, certaines entreprises ont également du mal à recruter du personnel. Les prévisions d’embauche 2019 pour ce secteur sont :

  • Activités de services administratifs : 306 035
  • Comptabilité et gestion : 140 320
  • Autres activités de services : 126 451

 

La pénurie de candidats est particulièrement ressentie pour des missions de comptabilité en tant qu’assistant(e) et responsable comptable ou encore une offre dans la gestion de la paie. Comme pour les secteurs de la logistique, du transport, de l’industrie et du BTP, les offres de missions ne manquent pourtant pas. Ainsi, que ce soit pour un poste ne demandant pas ou peu d’expérience ou une mission exigeant des diplômes ou une formation spécifique, une entreprise qui recrute de manière temporaire ou non rencontre des difficultés.

 

L’emploi cadre

 

L’Apec met en lumière ce paradoxe dans son étude du territoire national de 2018 sur les missions de cadre : 80% des entreprises disent éprouver des difficultés. Au niveau régional, la région PACA sort néanmoins du lot avec une hausse de 16% en 2018. Les cadres représentaient 221 530 personnes en PACA et Corse avec une répartition au niveau secteur comme suit :

  • Services : 58%
  • BTP : 17%
  • Industrie  : 15%
  • Commerce : 10%

En intérim, les cadres et professions intermédiaires ont les postes où la répartition des effectifs intérimaires est la plus forte avec 39,9%. Preuve que le marché de l’intérim a évolué afin de s’adapter aux nouvelles contraintes rencontrées par une entreprise qui recrute. Les agences intérim ont donc vu leur nombre de clients croître au cours de ces dernières années. L’offre s’est donc élargie et de nouveaux secteurs sont apparus. En plus des traditionnels secteurs logistique, transport ou BTP, il est maintenant courant de trouver une mission de cadre infirmier ou de directeur commercial.

Vos leviers en interne

Pour un CDI, un CDD ou un contrat temporaire, les méthodes pour attirer les candidats sont les mêmes. Et soyez rassuré, ce ne sont pas les leviers qu’il vous manque. Vous pouvez commencer par optimiser au maximum votre offre de travail afin que les informations fournies soient les plus claires et les plus détaillées possibles. La mauvaise compréhension des missions fait en effet partie des causes d’inadéquation entre l’offre et le profil du candidat.

Vous pouvez également faire appel à votre réseau. La cooptation est un moyen pratiqué et apprécié des recruteurs. Ils se voient en effet proposer un profil à la formation et les compétences adéquates pour le poste vacant par une personne de confiance et déjà approuvée au niveau professionnel.

Autre levier important, le travail sur sa marque employeur. Là encore de nombreuses possibilités pour inciter les candidats à postuler aux missions que vous proposez vous sont offertes.

Opter pour une agence intérim

Pour des entreprises ayant des moyens limités, la recherche d’un travailleur temporaire peut être source de nombreuses difficultés. Si l’on additionne le manque de ressource avec le problème régional et sectoriel, pourvoir un poste vacant devient alors un véritable parcours du combattant. L’un des recours dont dispose le recruteur est de faire appel à une agence intérim. Si vous disposez d’un motif de recours légalement autorisé comme par exemple pour le remplacement d’un salarié absent, pour cause de travaux urgents ou dans l’attente de l’arrivée d’un salarié embauché en CDI, cette solution vous apportera de nombreux bénéfices.

Une agence intérim possède une base de travailleurs temporaires importante. Elle peut donc proposer à ses clients une sélection de profils qualifiés pour le poste à pourvoir, et ce quel que soit le niveau de formation et d’expérience. Responsable en logistique, assistant de gestion, chauffeur poids-lourd ou conducteur de grue, quelle que soit la mission proposée, les agences intérim sauront trouver la perle rare. Concernant le facteur régional, elles auront la aussi plus de chances de trouver le bon candidat car elles disposent de moyens de sourcing importants. Paris, Nantes ou Bourg-en-Bresse, leur portée est illimitée.

Faire appel à une agence intérim permet également de se décharger de toutes les tâches administratives. Vous n’aurez donc plus à vous soucier de la rédaction et la diffusion des offres d’emploi ni de la sélection des candidats. Après l’embauche, le versement du salaire et autre travail administratif ne vous concernera plus non plus. Les agences intérim permettent donc un gain de temps et d’argent non négligeable.

Vous voulez connaître les différences entre un contrat en intérim et un CDD, consultez notre article sur ce sujet.

En conclusion

Les problèmes de recrutement sont issus de plusieurs facteurs. Selon votre secteur d’activité ou votre positionnement régional, une entreprise qui recrute un salarié pourra rencontrer des difficultés plus ou moins grandes, que ce soit pour une offre de travail en CDI ou en contrat temporaire. Dans le cadre d’une mission temporaire, le problème régional est d’autant plus handicapant.

Pour vous aider à recruter un travailleur temporaire, une agence intérim est une solution avantageuse. En effet, que vous soyez à la recherche d’un assistant de gestion en comptabilité, d’un responsable supply chain en logistique ou d’un conducteur de travaux dans le bâtiment, votre agence possède une base de candidats tout niveau d’expérience confondu et soigneusement sélectionnés pour leurs compétences et leur motivation. Une mission à Paris, une offre à Nantes ou un travail à Marseille, sa capacité à déployer son expertise en sourcing au niveau régional est bien réelle.

En recherche de salarié temporaire ? Pour contacter une agence intérim, c’est par ici 👇

Recruter en intérim