Gojobber

Sortir du chômage grâce à l’intérim

Se retrouver au chômage est une situation qui peut survenir dans la vie de n’importe quel salarié, qu’il soit en CDI ou en CDD. La période durant laquelle vous vous retrouvez sans emploi peut être plus ou moins longue en fonction de nombreuses variables : niveau de formation, secteur d’activité, poste de travail… Dès leur inscription à Pôle Emploi, les chômeurs seront accompagnés par un conseiller dans leur recherche d’emploi et pourront se voir proposer des formations. Si malgré vos efforts, vous avez du mal à réintégrer le marché de l’emploi, l’intérim peut être une bonne solution pour sortir du chômage. Éclairage sur le sujet.

En quoi l’intérim est une solution ?

Le fonctionnement de l’intérim

En tant que contrat temporaire, comme le CDD d’ailleurs, le motif de recours du contrat intérimaire doit obligatoirement faire partie de ceux listés dans le code du travail. Parmi les plus utilisés se retrouve le motif pour remplacement d’une salariée en congés maternité ou un salarié en congés maladie mais aussi pour faire face à un accroissement d’activité soudain. Par ailleurs son usage doit avoir pour seul objectif de pourvoir un poste de manière temporaire et qui ne soit pas lié à l’activité normale et permanente de l’entreprise.

En France, les emplois en intérim sont encadrés par le droit du travail, tout comme les autres contrats de travail traditionnels CDI et CDD. Son fonctionnement se différencie pourtant des autres à cause de plusieurs spécificités. Pour commencer, il n’engage pas 2 mais 3 parties : l’entreprise utilisatrice, l’entreprise de travail temporaire (ETT) et le salarié intérimaire. Deux contrats seront alors signés. Le contrat de mise à disposition sera conclu entre les deux entreprises et le contrat de mission sera signé entre le travailleur temporaire et l’agence intérim. C’est donc cette dernière qui sera officiellement l’employeur de l’intérimaire.

Pour avoir accès à toutes les offres d’emplois et bénéficier de tous les avantages, il faut vous inscrire auprès d’une entreprise de travail temporaire. Les plus jeunes demandeurs d’emploi apprécieront plus particulièrement le fonctionnement des agences intérim en ligne. Depuis la création de leur profil jusqu’à la signature du contrat en passant par la recherche d’emploi, tout le process est entièrement dématérialisé. Pratique pour une recherche d’emploi plus rapide et plus simple. Digitale ne veut pas forcément dire moins humaine. Les intérimaires inscrits auprès d’une entreprise de travail temporaire en ligne bénéficie du même accompagnement, si ce n’est plus, par les équipes de l’agence.

 

Les avantages d’une agence intérim

  • Accédez rapidement et facilement à une quantité d’offres d’emploi

Une entreprise de travail temporaire possède un vivier important d’entreprises utilisatrices qui ont des besoins en recrutement temporaire. Ces dernières sont issues de nombreux secteurs d’activité et proposent de nombreux métiers. Historiquement, ce sont les secteurs de la logistique, du transport, du BTP et de l’industrie ainsi que les métiers référents (préparateur de commande, chauffeur-routier, manutentionnaire…) qui sont les plus présents sur le marché de l’intérim. Néanmoins, depuis quelques années, l’offre s’est élargie car le recours à l’intérim séduit un nombre croissant d’entreprises en France présentes sur d’autres secteurs tels que le médical, l’assistanat, le commerce ou encore la comptabilité. Le panel de possibilité de missions est maintenant beaucoup plus large. Sans le BAC, avec un diplôme BAC+3 voire avec un master, vous pourrez désormais trouver une mission qui correspond à vos attentes.

Même si bon nombre d’entreprises recrutent en France, décrocher un CDI peut s’avérer très long selon son secteur d’activité et son métier. L’intérim se présente donc alors comme un moyen d’intégrer ou de réintégrer le marché de l’emploi pendant une période de chômage et d’effectuer plusieurs missions en attendant de retrouver un emploi à contrat à durée indéterminée. Vous pourrez en effet obtenir plus facilement des missions intérimaires quels que soient votre niveau de formation et vos qualifications. Majoritairement, les entreprises utilisatrices font confiance à leur agence intérim quant à leur choix d’intérimaires. L’étape de l’entretien d’embauche est alors souvent inexistante. De plus, vous accumulerez de l’expérience, que vous pourrez ensuite faire valoir sur votre CV auprès de votre futur employeur.

  • Accédez à la formation et/ou se former plus sereinement

Les chômeurs inscrits à Pôle Emploi se voient régulièrement proposer l’accès à une formation par leur conseiller attitré. Certaines agences proposent également à leurs intérimaires de passer la formation nécessaire en vue d’obtenir une mission en particulier. Vous pouvez également en suivre de votre côté si vous avez les ressources financières nécessaires. Là où l’intérim marque encore des points c’est par sa flexibilité. En effet, libre à vous de choisir des missions plus ou moins courtes : à la journée, à la semaine ou au mois, en temps plein ou en temps partiel, en journée ou en horaires de nuit… C’est vous qui choisissez vos missions. Cette flexibilité vous permettra de pouvoir concilier beaucoup plus facilement votre vie personnelle et votre vie professionnelle. Être dans une situation de chômage n’est pas forcément une fatalité, cela pourra être l’occasion pour vous de prendre le temps d’avoir une véritable réflexion sur votre projet professionnel.

Bon à savoir : En travaillant en intérim vous serez mieux rémunéré que les salariés en CDI. En effet, en plus de votre salaire, vous percevrez une indemnité de congés payés ainsi qu’une indemnité de fin de mission à chacun des termes de la période de votre contrat.

Les indemnités chômage en intérim

Pôle Emploi et intérim ne sont pas incompatibles. Au même titre que les autres salariés en CDI ou en CDD, les salariés intérimaires ont droit à des allocations chômage. À condition bien entendu de remplir les conditions d’éligibilité, qui sont les suivantes :

  • Avoir moins de 60 ans et avoir travaillé au moins 88 jours, soit 4 mois au cours des 28 derniers mois,
  • Ne pas avoir donner sa démission volontaire de son ancien poste de travail,
  • Avoir les aptitudes physiques pour pouvoir exercer un emploi,
  • Être inscrit auprès de Pôle Emploi et rechercher activement un travail.

Le montant de l’indemnisation des chômeurs sera calculée à partir de leur ancien salaire. Les indemnités de congés payés ainsi que les indemnités de fin de mission ne seront pas prises en compte lors du calcul de l’allocation chômage. Dans le cas où vous reprenez de nouvelles missions et que vous êtes toujours inscrit à Pôle Emploi, ce dernier va déterminer un nombre de jours non payables en fonction du salaire que vous percevrez.

En conclusion

Se retrouver dans une situation de chômage n’est jamais simple et cela peut arriver à tout le monde. Selon leur secteur d’activité, leur niveau de formation et leurs compétences, certains chômeurs rencontreront plus de difficultés que d’autres à retrouver rapidement un CDI. L’intérim est alors la solution adéquate pour sortir du chômage ou éviter une période d’inactivité professionnelle trop longue. Avec une multitude d’offres d’emploi sur plusieurs métiers et plusieurs secteurs, vous trouverez forcément la mission qui vous convient, que vous soyez ou non diplômé. En plus d’un accès simplifié aux emplois, vous pourrez bénéficier de formations de la part de Pôle Emploi tout en effectuant des petites missions en intérim à côté. L’avantage de la flexibilité de ce contrat de travail !

Concernant vos indemnisations, vous y aurez droit comme tout autre salarié. Il vous faudra néanmoins remplir les conditions légales pour pouvoir en bénéficier. L’intérim est donc un bon moyen pour pallier au chômage. Le contrat intérimaire présente de nombreux avantages et convient parfaitement à d’autres motifs de recours.

 

Laissez le chômage derrière vous et inscrivez-vous en intérim 👇

Trouver mon emploi intérim