Gojobber

À quels avantages sociaux ai-je droit en intérim ?

Le contrat intérim a longtemps souffert d’une image négative. Pourtant les chiffres parlent d’eux-mêmes et les entreprises françaises sont de plus en plus friandes de ce contrat : +1,8% de progression pour l’emploi intérimaire au cours de l’année 2018 d’après le baromètre de Prism’Emploi. S’il est vrai que le recrutement d’intérimaires est plus important dans certains secteurs tels que l’industrie ou le BTP, l’usage de ce contrat temporaire s’insère désormais dans le milieu médical ou en comptabilité. Des profils spécialisés ainsi que des profils cadre sont alors activement recherchés par les recruteurs. Si vous êtes en quête d’un emploi, ne vous focalisez pas uniquement sur les traditionnels CDI et CDD car l’intérim vous apportera de nombreux avantages. Après vous avoir parlé des bénéfices professionnels que vous obtiendrez et comment faire pour calculer votre salaire, nous allons vous présenter toutes les aides sociales auxquelles vous avez droit en ayant le statut d’intérimaire.

Le FASTT intérim

Le FASTT ou Fonds d’Action Sociale du Travail Temporaire est une association à but non lucratif qui permet aux salariés intérimaires de bénéficier d’aides, de services et de solutions afin de faciliter leur vie au quotidien. Elle est financée par les entreprises de travail temporaire et sa gestion revient à divers partenaires sociaux dont Prism’Emploi, la CFDT, la CFCT, la CGT… Ces aides interviennent aussi bien sur des problématiques de logement et de santé que de mobilité ou de famille.

En 2017, 24 millions d’euros ont pu être mobilisé et ont permis de délivrer 95 000 prestations. 393 000 demandes ont également été traitées. Depuis 1992 cet engagement a contribué à changer le regard de la société, souvent négatif, porté sur l’intérim. L’association réussit même à aller plus loin en plaçant le travail temporaire comme acteur de référence pour l’emploi et l’insertion professionnelle des salariés. Contrairement à ce que l’on pourrait penser, un salarié en intérim possède le statut parmi les plus protecteurs en Europe.

Le droit à une couverture santé

L’un des plus de l’intérim est sans conteste l’accès inconditionnel à la mutuelle santé intérimaire. Vous pourrez en bénéficier dès votre première mission. Elle deviendra même automatique dès lors que vous aurez cumulé 414 heures de mission au cours des 12 derniers mois. Cette mutuelle est prise en charge à hauteur de 50% par l’employeur, votre agence de travail temporaire, et offre de nombreux avantages. La cotisation sera calculée uniquement sur la base des heures payées. Si vous n’êtes plus en mission, vous ne cotisez plus mais vous êtes quand même couvert pendant 2 mois. Ce maintien de vos droits peut aussi se prolonger jusqu’à 5 mois après l’arrêt de votre contrat si vous êtes au chômage, en arrêt maladie ou en congé maternité.

Dans le cadre d’un accident du travail, vous serez accompagné dès les premiers jours et pourrez bénéficier d’un suivi lors de votre hospitalisation : prestations d’assistance de proximité… Vous pourrez également profiter de conseils médicaux effectués gratuitement par téléphone par des professionnels de santé en vous connectant sur une plateforme dédiée.

Bon à savoir : la visite médicale d’un intérimaire est à la charge des agences intérim. Selon les conditions de travail de vos missions (travail de nuit) ou l’activité de l’entreprise (manipulation de produits dangereux), vous pourrez être amené à avoir un suivi renforcé.

L’aide au logement intérimaire

En tant que salarié en intérim, vous avez droit à une aide concernant le logement. Elle se déploie sur 3 volets : la location, l’assurance habitation et l’hébergement d’urgence. N’importe quel travailleur intérimaire qui le souhaite pourra être accompagné dans sa recherche de logement en bénéficiant de garanties gratuites pour rassurer le propriétaire, comme une assurance pour couvrir les loyers, garantir les dégradations immobilières… Si votre situation financière est difficile, vous disposez d’une aide pour payer la caution ainsi que les honoraires de l’agence immobilière. Pour ce qui est de l’assurance multirisque habitation, elle est accessible à un prix négocié et peut convenir à tout type d’habitation, du studio à l’appartement ou la maison de 5 pièces.

Le Fastt vous accompagne également dans les situations d’urgence. Preuve en est avec son offre d’hébergement d’urgence qui soutient les intérimaires en mission dans leur recherche de solution immédiate. Le service social tiendra compte de votre lieu de travail, de vos horaires ainsi que des moyens de transports à votre disposition.

Garde d’enfants

Concilier sa vie de famille et sa vie professionnelle peut parfois être compliqué avec un CDI ou un CDD de longue durée. Cela l’est d’autant plus lorsque vous travaillez en intérim. En effet, une entreprise utilisatrice qui fait appel à une agence de travail temporaire pour un besoin de personnel le fait parfois dans l’urgence. Il est alors possible que votre employeur vous demande de débuter votre activité dès le lendemain voire le jour même.

L’association propose donc plusieurs solutions pour faire garder vos enfants sans conditions d’ancienneté. En 48h seulement, vous vous verrez proposer une solution de garde d’urgence par un professionnel qualifié directement à votre domicile. La facture de ce service s’élève à tout juste 1 euro de l’heure. Vous pourrez également profiter de leur réseau de crèche partenaire. Même à la dernière minute, vous pourrez faire garder vos enfants dans l’une des 450 structures réparties partout en France avec un coût calculé sur la base du quotient familial.

Location et réparation de votre véhicule

Le Fastt aide également les intérimaires à se déplacer pour effectuer leurs missions. En effet, si elles se trouvent loin de votre domicile et que vous n’êtes pas propriétaire d’un véhicule, vous avez la possibilité d’en louer un pour une durée maximale de 60 jours. Après avoir donné un justificatif (votre contrat), vous serez directement contacté par l’un de leur conseiller. La location vous coûtera 10 euros par jour. Si vous préférez les deux-roues c’est également possible pour une facture au tarif réduit de 3 euros par jour.

Certaines entreprises exigent que le travailleur en intérim soit véhiculé à cause de la mauvaise accessibilité au site des transports en commun ou des horaires.

Si à contrario, vous possédez un véhicule mais que ce dernier tombe en panne, vous disposez d’une aide pour faire face à ces réparations, souvent coûteuses. Les nombreux garages avec qui l’association collabore vous permettra de trouver facilement l’un d’entre eux au plus proche de chez vous. Ainsi, vous ne serez pas obligé d’interrompre votre contrat.

Financement de votre projet

Parlons peu, parlons salaire. Comme les autres contrats en CDI ou CDD, le contrat intérim est strictement encadré par le Droit du travail. Un salarié intérimaire bénéficie des mêmes droits que les autres salariés au sein de la société et son salaire ne peut être inférieur à celui qu’aurait perçu un travailleur permanent sur le même poste de travail et à compétences égales après période d’essai. D’autre part, en plus de sa rémunération, il reçoit une indemnité de fin de mission ainsi qu’une indemnité de congés payés. C’est son employeur, soit son agence intérim, qui lui donne son bulletin de paie. Au final, quand on compare ce dernier avec celui de ses collègues en CDI ou en CDD, on s’aperçoit vite que la rémunération des intérimaires est plus importante. De manière générale, les agences effectuent le versement des salaires entre le 10 et le 15 du mois suivant le terme des missions.

Malgré le montant de votre rémunération inscrit sur votre bulletin de paie, ces contrats temporaires sont considérés comme précaires. L’obtention d’un crédit pourra être alors plus difficile suivant votre situation. Que ce soit pour un projet personnel ou pour l’achat d’un véhicule, les intérimaires bénéficient de différentes aides au financement. Si vous n’avez pas accès au crédit classique, vous aurez la possibilité de demander un micro-crédit. Il doit avoir pour objet de financer un projet permettant de maintenir ou de faciliter votre retour sur le marché du travail. Par ailleurs, si vous rencontrez des difficultés pour rembourser vos diverses mensualités, vous pouvez avoir recours au regroupement de crédits.

En conclusion

Malgré une image pas toujours positive de ce contrat, l’intérim apporte pourtant de nombreux bénéfices que ce soit sur le volet de la paie ou en termes de formation. L’intérim facilite également la sortie du chômage, la découverte d’une activité professionnelle et même l’embauche en CDI. Par ailleurs le recrutement en intérim ne cesse de croître en France. La demande concerne de nombreux secteurs d’activité mais aussi tout niveau professionnel. Ainsi, quelles que soient vos compétences, vous trouverez forcément une offre qui correspond à votre profil.