Gojobber

Comment concilier bien-être et performance au travail ?

La qualité de vie au travail (QVT) ainsi que le bien-être des salariés sont aujourd’hui des problématiques majeures de bon nombre de dirigeants d’entreprise en France. Et pour cause, un environnement de travail plaisant sert non seulement à attirer les candidats mais aussi à réduire le taux d’absentéisme du personnel et à augmenter leurs performances. Si l’effort est d’ores et déjà entamé côté employeur, en tant que salarié vous pouvez mener des actions concrètes pour améliorer votre bien-être au travail quel que soit l’emploi que vous occupez. Nous vous livrons ici quelques pistes à envisager dans votre quête du bonheur au travail.

Les conditions de vie au travail

Le bien-être et la performance au sein d’une organisation sont des préoccupations que les salariés expriment à leurs dirigeants depuis de nombreuses années. Les entreprises ont entendu le message et font de plus en plus d’efforts en matière de prévention des risques psychosociaux et de réduction du stress. Ils ont bien compris que des collaborateurs heureux étaient plus productifs et s’impliquaient davantage dans l’entreprise.

Formations des managers, mise à disposition d’équipements, nouvelles formes de management et avantages en nature sont d’autant d’actions menées par le responsable des Ressources Humaines ou le dirigeant lui-même, dans le cas où l’entreprise est de petite taille. Mais plus que l’ergonomie des postes ou l’apport d’améliorations des conditions de travail, les employeurs se soucient de la santé et du bien-être de leurs salariés. Si votre entreprise vous propose une ou plusieurs solutions pour améliorer votre QVT, ce serait alors dommage de ne pas en profiter. Vous augmenterez non seulement votre bien-être mais aussi vos performances. Le bonheur au travail n’est pas un mythe, c’est à vous de le créer.

Fixez-vous des objectifs personnels

Vous donner des objectifs personnels sera bénéfique pour vous en termes d’organisation, d’efficacité mais aussi de confiance. Atteindre les objectifs que l’on s’est fixé est en effet très gratifiant et permet d’augmenter sa confiance en soi et en son travail. Attention toutefois à ne pas provoquer l’effet inverse. Pour cela, les règles d’or sont de se fixer des objectifs quantifiables, réalistes et réalisables. Qu’importe l’emploi que vous possédez, vous pouvez faire cette démarche très facilement.

En fonction de vos motivations, de votre environnement, de vos besoins et de vos contraintes, ces objectifs peuvent être multiples et variés et porter aussi bien sur votre vie professionnelle que personnelle. Posez-vous les bonnes questions : qu’est-ce qui me motive ? Qu’est-ce que j’aime dans mon travail ? Qu’est-ce que j’attends de moi ? Qu’est-ce que l’on attend de moi sur le plan personnel et sur le plan professionnel ? Pour finir, ne vous lancez pas corps et âmes dans leur réalisation, procédez par étape.

L’aménagement de son espace de travail

De nos jours, l’open-space est devenu le nouvel espace de travail incontournable. Fini le bureau fermé et silencieux. Le nouvel environnement est désormais ouvert, plus convivial mais aussi légèrement plus bruyant. Mais ce n’est pas parce que vous partagez un espace commun avec votre équipe que vous ne pouvez pas personnaliser votre espace. Aménager son bureau selon ses goûts permet de se l’approprier, de se sentir à l’aise et motivé pour se lancer dans toutes sortes de projets.

C’est à vous de jouer : épinglez des photos de vos amis, de votre famille ou même de paysages qui vous plaisent, ajoutez une petite plante verte ou des petits objets de décorations… Faire cette démarche en créant une ambiance dans laquelle vous vous sentez bien réduira de facto votre stress. Pour être plus productif, pensez à ranger régulièrement votre bureau. Un espace propre et clair permettra d’augmenter votre concentration et votre créativité. C’est l’idéal pour commencer la journée de bonne humeur.

Dire oui aux afterworks

Les relations entre collaborateurs font partie des premières sources de motivation des salariés. Il est donc important de maintenir une bonne ambiance au sein de son équipe. Pour cela, les afterworks sont un excellent moyen d’apprendre à connaître ses collègues en dehors d’un cadre professionnel. Faire des sorties de groupe permet aussi de s’intégrer plus facilement, d’augmenter son sentiment d’appartenance à l’entreprise et d’améliorer la collaboration.

Ces sorties sont également l’occasion pour vous d’enrichir votre réseau professionnel. En plus de vos collègues, vous serez peut-être amené à sortir avec les équipes d’autres départements. Ces moments de détente en dehors de l’entreprise permettent de faire connaissance de manière plus décontractée. Vous pourrez alors obtenir plus facilement un conseil ou une recommandation et pourquoi pas bénéficier, par la suite, de la cooptation. Les afterworks sont donc aussi bénéfiques pour votre vie professionnelle. La prochaine fois que l’on vous propose ce genre de sortie, dites oui !

Faire des petites siestes

Ces dernières années, la sieste au travail est la tendance qui s’impose au sein des entreprises. Bonne pour la santé mais aussi pour ses performances, de plus en plus de salariés tombent dans les bras de Morphée au bureau pendant leur pause ; et ils ont raison de la faire. Selon une étude de l’INPES de 2018, 45% des français ressentent leur manque de sommeil durant leur journée de travail et 20% d’entre eux ne résistent pas à la tentation de s’assoupir. Au lieu de lutter, succombez, c’est bon pour vous.

Si vous avez de la chance et que les dirigeants de votre entreprise ont emménagé une salle dédiée, n’hésitez pas à y faire un tour après votre déjeuner. Dans le cas contraire, rentrez chez vous si vous le pouvez ou rendez vous dans un espace de co-working qui offre la possibilité de faire votre sieste. À Paris et dans les grandes villes de Province, il existe même des entreprises qui sont entièrement dédiées à ce service.

Le sport au travail

Que serait une bonne qualité de vie sans activité physique ? Les études sont formelles et même le gouvernement français fait régulièrement des piqûres de rappel avec son fameux slogan : « Pour ta santé, pratique une activité physique régulière ». Il est donc important que le sport occupe une place dans votre vie. Parmi tous les bienfaits qu’il procure à votre corps, il agira également sur votre moral en réduisant votre stress.

N’est pas Google qui veut, et pas toutes les entreprises ont les moyens de se doter de leur propre salle de sport. Néanmoins, votre direction peut prendre en charge une partie ou l’intégralité de votre abonnement à une salle de sport voire faire venir un coach sportif directement au sein des locaux : cours de yoga, pilates… Cela vous permettra également de pratiquer une activité en groupe et de vous lier avec certains collègues que vous ne côtoyez pas forcément au quotidien.

Mangez healthy pour votre pause déjeuner

Tout comme l’activité physique, l’alimentation influe grandement sur notre santé et notre bien-être. La France est connue pour être le pays de la gastronomie, votre pause déjeuner est donc le moment idéal de faire honneur à sa réputation. Manger sainement et équilibré en vous préparant une jolie portion de féculents et de légumes, assez pour tenir tout le reste de la journée mais pas trop non plus, pour ne pas avoir la digestion trop lourde.

La pause déjeuner, comme son nom l’indique, c’est le temps pour le salarié de faire une vraie pause : prenez le temps et profitez. Le déjeuner est également l’occasion de tisser un lien social avec le reste des équipes. À la cafétéria ou à la terrasse d’un restaurant, c’est l’occasion de partager un moment convivial avec votre manager et vos collaborateurs.

Demandez à vous former

Pour augmenter sa performance et se tenir au courant des actualités de son emploi, les formations sont indispensables. Il existe de nombreux dispositifs vous permettant d’accéder à la formation. Avec l’accord de votre employeur, vous pouvez effectuer un plan de formation. Chaque année, votre manager pourra vous proposer une formation d’adaptation liée à votre poste et au maintien de l’emploi ou des formations pour développer vos compétences.

Si vous en faite la démarche, vous pouvez également débloquer votre compte personnel de formation. Basé sur le cumul d’heures, vous pourrez effectuer une VAE (Validation des Acquis de l’Expérience), obtenir des diplômes ou des certifications. Vous gagnerez non seulement en confiance mais pourrez aussi ouvrir des opportunités de progression et pourquoi pas devenir manager ou responsable.

En conclusion

Les risques psychosociaux, le taux d’absentéisme, la QVT sont aujourd’hui au coeur de la stratégie des Ressources Humaines, des managers et de la direction de nombreuses entreprises ; de petites ou de grandes taille, à Paris ou en Province. Du côté des salariés, ce sont également des notions qui prennent une place importante. Les nombreuses études menées viennent d’ailleurs confirmer leur forte valeur au niveau professionnel mais aussi personnel. Grâce à cette article, vous disposez donc de petites astuces qui contribueront  à augmenter votre bonheur au travail et in fine, vos performances. Si certaines d’entre elles ne sont pas encore en place dans votre entreprise, faites-en la demande à votre manager.