Gojobber

L’intérim dans le bâtiment

En France, le marché de l’intérim se porte bien. Selon le baromètre de l’Emploi 2018 publié par Prism’Emploi, l’emploi intérimaire a connu une progression de +1,8%. Certains secteurs recrutent plus que d’autres et c’est notamment le cas du BTP qui a enregistré des évolutions positives tout au long de l’année. Les offres d’emploi sont donc nombreuses. Afin de vous aider à trouver du travail dans ce secteur, nous avons décidé de vous dévoiler les métiers les plus demandés par les entreprises du BTP. Vous découvrirez également les avantages d’y travailler en intérim.

Le secteur du BTP, définition

Le secteur du Bâtiment et des Travaux Publics regroupe les métiers qui interviennent dans le cadre de la construction d’édifices et d’infrastructures publics et privés destinés. D’un côté, le bâtiment englobe les entreprises qui participent à la construction ainsi qu’à l’aménagement intérieur de ces derniers. D’un autre côté, les travaux publics gèrent uniquement la construction des infrastructures publiques, comme leur nom l’indique. La gestion est généralement assurée par l’Etat ou les collectivités locales.

Les entreprises de ce secteur possèdent une équipe au savoir-faire riche et varié : électricien, charpentier, plombier, manoeuvre ou encore menuisier ou conducteurs d’engins. En somme c’est une myriade de profils, chacun spécialisé dans son domaine d’activité respectif. Ils travaillent aussi bien au sein d’une société en tant que salarié en cdi, en cdd ou en intérim qu’en indépendant. Cela explique donc pourquoi le BTP fait partie des secteurs économiques les plus dynamiques, en France mais aussi chez nos pays voisins.

Les métiers les plus prisés dans le bâtiment en intérim

Les emplois du second oeuvre

 

Au sein d’une petite entreprise ou d’un grand groupe, ces métiers sont accessibles sans le BAC. Par ailleurs, il est temps de briser les codes et les clichés : n’importe lequel de ces postes est accessible aussi bien par des hommes que par des femmes. Le nombre croissant de ces dernières sur ces emplois n’en est d’ailleurs que plus apprécié.

  • Carreleur(se) : il ou elle s’occupe du revêtement des sols, des escaliers et des murs et maîtrise n’importe quelle surface : bois, céramique, béton, marbre, terre cuite… Il ou elle coule également les chapes ainsi que les isolants phoniques et thermiques.
  • Peintre en bâtiment : En intérieur comme en extérieur il ou elle s’occupe de la finition des murs, des sols ainsi que des plafonds d’un bâtiment. Outre l’application de la peinture ou d’un autre revêtement, il ou elle peut également être amené(e) à réaliser des décors (trompe l’oeil, imitation bois, dorure…), à prendre en charge la miroiterie et les vitres, et bien d’autres missions.
  • Electricien(ne) bâtiment : c’est un(e) spécialiste du travail d’installations électriques de distribution d’électricité, de réseaux téléphoniques ainsi que de branchement d’infrastructures de communication. Il ou elle connaît par coeur les normes de sécurité électrique et détermine les emplacements les plus propices aux différentes installations. 
  • Plaquiste : sa présence est requise sur plusieurs chantiers tels que les constructions neuves, les rénovations et restauration de bâtiment. Il ou elle a pour mission d’aménager, d’isoler et de décorer une construction.  

 

Les emplois de conduite de chantier

 

Ces métiers à fortes compétences sont très recherchés, et ce dans n’importe quelle région de France. Ils demandent une excellente connaissance technique ainsi que le tempérament de pouvoir travailler dans de nombreuses conditions, même les plus extrêmes. Pour exercer un travail faisant partie de cette catégorie, un BAC pro au minimum est demandé ainsi qu’une grande expérience sur le terrain.

  • Chef de chantier : tout est dans le titre. Le ou la chef de chantier assure le bon déroulement des travaux, partiellement ou entièrement. En véritable manager il ou elle dirige une équipe plus ou moins importante, selon l’oeuvre à réaliser. En plus de la gestion de son équipe, il ou elle gère également toute la partie administrative et garantit la sécurité des hommes et des machines.
  • Conducteur(trice) de travaux : Il ou elle coordonne et dirige les chantiers dans leur intégralité et s’assure que la construction soit livrée au client dans les temps et qu’elle soit conforme au cahier des charges en termes de qualité et de budget. S’il ou elle gère plusieurs chantiers, il ou elle peut être amené(e) à se déplacer partout en France mais aussi à l’étranger.

 

Les emplois de gros oeuvre

 

Avec ou sans expérience, la recherche et le recrutement d’un ouvrier de cette catégorie sont permanentes. Vous n’aurez donc aucune difficulté à trouver un emploi.

  • Manoeuvre : Pour exercer cet emploi, nul besoin d’expérience. Cet ouvrier aide les autres métiers spécialisés sur le chantier et sa présence est donc très appréciée. Il ou elle peut également être amené à conduire de petits engins ou manipuler du matériel mécanique.
  • Couvreur(se) : il ou elle s’occupe de la toiture de n’importe quelle construction et assure son étanchéité ainsi que son isolation thermique. C’est un métier difficile car les missions peuvent être effectuées en été comme en hiver. Le travail en hauteur n’est également pas sans danger mais son talent et son savoir-faire sont hautement appréciés et une offre d’emploi en tant que couvreur dans le BTP n’est pas rare.
  • Coffreur (se) : ses missions consistent à s’occuper du coffrage de certaines parties de bâtiment, réaliser des dalles, des escaliers ou bien encore des poutres. Soigné(e) et rigoureux(se), ce métier ne nécessite pas forcément de diplôme, même si cela est toujours conseillé. L’expérience prime néanmoins.
  • Maçon : il ou elle construit et positionne sur le terrain tous les éléments porteurs du futur bâtiment. La préparation et la réalisation des fondations, le coulage de dalle, le montage des murs et des planchers ainsi que la pose des planchers font parties de ses missions quotidiennes.

Pour ceux d’entre vous qui possèdent les qualifications requises pour exercer l’un de ces postes, trouver un emploi ne devrait pas poser de problème. La question est de savoir où. Sans grande surprise c’est dans les villes de Paris, Lyon et Marseille que se situe la majorité des chantiers. Néanmoins, de très nombreuses missions sont également disponibles partout en France. Que vous habitiez à Rennes ou à Macon, il y aura toujours un chantier à mener. Si vous êtes mobiles géographiquement, c’est d’autant plus un avantage.

 

Les emplois de conducteurs d’engins

 

Pour exercer ces métiers, la fameuse formation CACES est indispensable. Les salariés qui la possèdent ont d’ailleurs accès à plus de postes et leur profil est très recherché par les recruteurs :

  • Conducteur(trice) d’engins BTP : il ou elle est habilité(e) à conduire un engin de chantier motorisé tels que la pelleteuse, la chargeuse ou le bouteur. Sa mission est indispensable puisqu’il ou elle permet de préparer un terrain propre afin que la construction d’un bâtiment puisse se faire.
  • Grutier : c’est un ouvrier très qualifié qui manipule tous les engins de levage en hauteur ou très grande hauteur. Depuis sa cabine, il ou elle déplace et répartit les matériaux.
  • Conducteur(trice) de nacelle : il ou elle déplace, charge et décharge les marchandises dans un entrepôt. Il ou elle assure également le rangement et l’organisation des produits en fonction de l’espace disponible. Si besoin, il ou elle pourra également transporter ses coéquipiers afin qu’ils puissent effectuer un travail en hauteur.

Pourquoi travailler en intérim dans le BTP ?

Si les postes en CDI et en CDD sont nombreux sur le secteur du BTP, trouver un emploi en tant qu’électricien, conducteur de travaux ou chef de chantier en passant par une agence de travail temporaire s’avère être très intéressant. Le premier avantage est le processus de recrutement. En effet, une agence intérim possède beaucoup de clients, que ce soit un grand groupe ou une petite société. Elle peut donc vous proposer un grand nombre d’offres partout en France. Vous n’avez alors pas à vous préoccuper de savoir quelle entreprise recrute, l’agence le fait pour vous. L’autre bénéfice est qu’elle connaît votre profil, votre formation et vos compétences et pourra vous proposer un poste qui vous correspond totalement. Une mission en intérim peut être courte mais aussi très longue. C’est à vous de choisir l’offre qui vous convient. Enfin, en acceptant plusieurs offres, vous gagnerez incontestablement en expérience que pourrez faire valoir par la suite sur votre CV afin d’évoluer sur votre poste.

Notez également que c’est avec l’agence de travail temporaire que vous signerez un contrat de mission, ce qui fait d’elle votre employeur officiel. A ce titre, c’est elle qui s’occupe de toute la partie administrative : bulletin de paie, versement du salaire… elle assure également votre sécurité et votre santé tout au long de votre mission.

Bon à savoir : certains employeurs préfèrent effectuer un recrutement en intérim dans un premier temps afin de tester le candidat. S’ils sont satisfaits, il y a de fortes chances que le contrat de travail temporaire se transforme en CDI.

En conclusion

À Paris, Lyon, Marseille ou toute autre région en France, les offres d’emploi BTP sont nombreuses. Si vous avez les compétences requises pour exercer un emploi du Bâtiment et des Travaux Publics, vous n’aurez donc aucun mal à trouver un poste qui vous correspond. D’autant plus si vous optez pour travailler avec une agence intérim du bâtiment ou plus généraliste. En effet, le marché de l’intérim se porte bien et embaucher un travailleur en contrat intérimaire est un moyen de recrutement de plus en plus utilisé par les employeurs. Outre la facilité de trouver une mission, l’intérim procure de nombreux autres avantages en termes financiers mais aussi social. Si vous souhaitez en savoir plus sur les bénéfices que vous obtiendrez en passant par un contrat intérim, n’hésitez pas à lire nos autres articles.

Pour nous contacter, c’est par ici 👇

Recruter en intérim