Chercher une missionMon CashSe connecterJe suis une entreprise
Accueil Emploi
Les questions des recruteurs lors d’un entretien d’embauche
Emploi

Les questions des recruteurs lors d’un entretien d’embauche

Scoop ! On vous livre les 10 questions qui reviennent le plus souvent lors des entretiens d'embauche ainsi que des conseils pour savoir y répondre.
Sommaire
  • L'importance de préparer un entretien d'embauche
  • L'entretien en intérim
  • En conclusion

L'entretien d'embauche est la dernière étape avant le recrutement. Afin de mettre toutes les chances de votre côté, il est important de bien préparer son entretien. Nous vous avons déjà donné quelques conseils utiles pour réussir votre entretien mais aussi pour éviter de vous laisser submerger par le stress. Dans cet article, nous avons décidé d'aborder les 10 questions les plus courantes posées par un recruteur. De cette manière vous aborderez cette épreuve plus sereinement et vous ne vous laisserez pas déstabilisé. Êtes-vous prêt à briller devant votre futur employeur ?

L'importance de préparer un entretien d'embauche

Qu'il soit par téléphone ou en face à face, préparer un entretien est indispensable. D'une part, vous serez plus détendu devant le recruteur ce qui vous permettra de parler de manière plus fluide et plus structurée. D'autre part, vous faites comprendre à votre potentiel futur employeur que vous êtes motivé pour intégrer son entreprise.

Pour évaluer les capacités professionnelles et les soft-skills d'un candidat, les recruteurs se servent de différentes méthodes de recrutement. Il n'existe pas des centaines de techniques pour faire passer des entretiens. Voilà pourquoi il arrive de manière assez récurrente que les mêmes questions soient posées. Pour vous c'est une chance ! Vous pouvez donc vous y préparer à l'avance et être prêt à savoir quoi répondre le moment venu, certaines d'entre elles pouvant être déstabilisantes.

1. Parlez moi de vous, de votre CV

Cette question a pour but de voir comment le candidat structure son parcours. Cela permet également d'en savoir plus sur sa personnalité ; est-il plutôt extraverti ou introverti ? Si vous avez tendance à bafouiller ou que vous vous emmêlez les pinceaux en détaillant votre parcours, cela montrera votre état de stress ou votre manque de préparation. D'où la nécessité de bien préparer vos réponses à l'avance. Le fait de parler de vous sert également à votre interlocuteur à faire le lien entre votre parcours, votre expérience et votre formation avec le poste pour lequel vous avez postulé. La personne qui mènera l'entretien ne sera pas forcément votre futur responsable et ne connaîtra donc peut-être pas votre métier.

Vous devez parler de vous au niveau professionnel et vous concentrer sur vos expériences passées qui sont des atouts pour votre futur poste. Il est donc inutile de raconter votre vie entière. Pensez également à structurer votre carrière. Partez de l'expérience la plus ancienne en remontant vers la plus récente. Terminez brièvement en disant ce que vous envisagez pour l'avenir.

2. Que savez-vous de notre entreprise ?

Encore une fois, cette question prouve à quel point la préparation d'un entretien est essentielle. En la posant, le recruteur cherchera à savoir si vous êtes motivé pour le poste et si vous avez travaillé votre entretien d'embauche. Pensez également à vous renseigner sur les personnes ayant des postes clés ; le ou les fondateurs et les différents directeurs.

Votre réponse ne doit toutefois pas être un copié-collé de la page "qui sommes-nous" de leur site internet. Préférez mettre en lumière les informations qui vous ont séduites. Cela peut concerner les valeurs de l'entreprise dans lesquelles vous vous reconnaissez, des actions sociales ou des campagnes marketing qui vous ont marquées par exemple. Expliquez pourquoi elles ont suscitées votre attention et quel est le lien avec vous.

3. Pourquoi souhaitez-vous quitter votre emploi actuel ?

Si vous êtes toujours en poste au moment de l'entretien, votre interlocuteur cherchera sûrement à savoir pourquoi vous souhaitez quitter votre travail. Un employeur a besoin de savoir si la personne qu'il va recruter est fiable. Évitez donc de dénigrer votre entreprise, votre directeur ou vos collègues.

Essayez de trouver des points positifs sur votre emploi actuel ou précédent tout en restant honnête ; vous rencontrez des tensions et vous cherchez à sortir d'un contexte professionnel qui ne vous convient plus par exemple. Cela montrera au recruteur que vous êtes proactif et que vous ne vous laissez pas abattre.

4. Pourquoi avoir postulé pour ce travail

Tout comme avec la première question, le recruteur cherchera à savoir le lien entre vos compétences professionnelles et votre formation avec l’offre d'emploi qu'il propose. Il cherchera également à connaître l'intensité de votre motivation : si vous vous êtes bien renseigné et que vous connaissez les missions qu'il propose, vous gagnerez des points !

Lorsque vous parcourez les offres d'emploi, soyez donc attentifs aux moindres détails : les missions, les objectifs demandés, les challenges à relever, etc. Faites une recherche sur la société, son histoire et ses valeurs ainsi que sur le type de produit et/ou de service qu'elle offre.

5. Parlez-moi d'une situation

Cette question fait partie de la méthode STAR. Très utilisée par les recruteurs, le but est de voir si votre discours est structuré mais aussi de vous imaginer en situation professionnelle. Quelles ont été vos réactions, comment avez-vous géré un problème qui s'est posé à vous, quels résultats avez-vous obtenus, qu'avez-vous appris de cette expérience...

Soyez donc clair, précis et concis. Donnez des chiffres et des éléments concrets. Vous pouvez parler d'une réussite dont vous êtes fier mais aussi d'un échec qui vous aura permis d'améliorer vos compétences. Savoir que les candidats sont capables de rebondir et apprendre de leurs erreurs sont des qualités qui plaisent à un recruteur.

6. Quelles sont vos prétentions salariales ?

La fameuse question tant redoutée du salaire. Les recruteurs analysent la capacité des candidats à évaluer leur valeur et leur niveau de préparation. En effet, le montant du salaire que vous donnerez ne se décide pas au hasard. Faites une recherche sur internet en regardant ce que vaut votre profil par rapport à votre niveau d'étude et votre carrière.

N'ayez donc pas peur de donner un montant élevé lorsque cela est justifié par votre poste. Donner un chiffre trop bas pourrait insinuer que vous n'avez pas assez confiance en vous ou que vous mentez pour tenter d'amadouer le recruteur. Lorsque vous répondez, vous pourrez donc commencer par dire : "En me basant sur le marché/mes qualités professionnelles... mon salaire idéal serait compris entre X et Y".

7. Quelles sont vos qualités et quels sont vos défauts

Cette question est souvent posée lors d'un entretien d'embauche et permet de départager des candidats qui ont des compétences professionnelles égales. Le but est de vous connaître de manière un peu plus personnelle et de savoir si vous allez vous intégrer facilement à votre équipe. Qu'importe si votre carrière est plus ou moins remplie, vous pourrez vous démarquer grâce à cette question.

Choisissez des qualités personnelles qui seront utiles à votre métier et donnez des exemples à chacune d'entre elles afin de les illustrer. Quant à vos défauts, l'erreur à ne pas commettre est de donner de "faux-défaut" tel que "je suis perfectionniste". Montrez que vous êtes conscient de vos faiblesses et que vous essayez de vous améliorer. Par exemple, vous pouvez dire que vous êtes de nature réservée mais que vous avez décidé de prendre des cours de théâtre pour surmonter votre timidité.

8. Quelles sont vos hobbies

Il n'y a pas de mauvaise réponse pour cette question là ! Elle peut être posée en début d'entretien pour détendre l'atmosphère si vous êtes trop stressé. Elle peut également être utilisée en fin d'entretien afin de se faire une petite idée de votre vie et de vos occupations en dehors du travail. Pratiquez-vous un sport d'équipe ou préférez-vous au contraire des activités plus solitaires ? Êtes-vous plutôt tourné vers les technologies ou la culture ? Cela permettra de connaître un peu mieux votre personnalité et d'appréhender votre future intégration à l'entreprise.

9. Quand pouvez-vous commencer

La personne responsable du recrutement aura parfois besoin que les candidats puissent commencer leur travail immédiatement. Cela leur permet de faire le tri en fonction de leur besoin. Si au contraire, elle n'est pas pressée cela signifie qu'elle cherchera à évaluer votre motivation. Si vous êtes libre, faites-le savoir sans hésiter ! Montrez votre motivation à vous rendre à un autre entretien ou à prendre le travail directement. Si vous êtes toujours en poste, donnez la date à laquelle vous serez disponible.

10. Avez-vous des questions

C'est mieux si vous avez effectivement des questions à poser. Cela montrera encore une fois votre intérêt pour le poste mais aussi que vous avez fait des recherches avant de vous présenter. Ainsi, ne posez pas des questions dont les réponses se trouvent sur le site internet. Informez-vous plutôt sur votre futur environnement de travail ou votre équipe. Si vous avez pris de quoi noter, n'hésitez pas à faire une liste de questions durant l'entretien.

Bon à savoir : certaines questions sont interdites car elles sont considérées comme discriminantes : votre état de santé, si vous avez des enfants ou pas, votre religion, votre sexualité ou encore vos origines.

L'entretien en intérim

Si vous travaillez en intérim, plusieurs cas de figures peuvent se présenter :

/ L'entreprise utilisatrice fait confiance à votre agence d'intérim

Dans ce cas-là, vous n'aurez pas besoin de passer un entretien d'embauche. C'est votre conseiller dédié qui mettra en valeur votre profil auprès du responsable du recrutement de la société. Il est donc important de toujours vous montrer assidu et ponctuel au cours de toutes vos missions afin d'être appelé en priorité lorsqu'une offre d'emploi se présente et vous correspond.

/ L'entreprise utilisatrice souhaite vous voir

Vous devrez vous rendre à l'entretien. En appliquant nos conseils, vous devriez vous en sortir comme un chef ! Préparez-vous en faisant des recherches sur la société et en préparant vos réponses. Pensez toutefois à vous détendre et à vous reposer suffisamment afin d'être au maximum de vos performances.

/ L'entreprise utilisatrice souhaite vous faire passer un entretien par téléphone

Les questions posées ne seront guère différentes de celles d'un entretien physique. La préparation sera donc la même et les conseils donnés ci-dessus peuvent être appliqués sans problème.

En conclusion

Grâce à ces conseils, vous aurez toutes les clés en main pour aborder cette épreuve stressante du recrutement dans les meilleures conditions. Bien préparé et détendu, il n'y a aucune raison de ne pas réussir.

Vous êtes prêt à décrocher une mission ! Inscrivez-vous ici 👇

Je trouve mon emploi

Vous aimerez aussi

Comment calculer mon salaire en intérim

Pour calculer son salaire en intérim, il faut prendre en compte certaines rémunérations supplémentaires qui n'existent pas avec les autres contrats de travail.

Quelle formation professionnelle choisir pour trouver du travail rapidement ?

Pour trouver le travail de votre rêve, choisissez la bonne formation. On vous donne tous nos conseils pour faire le bon choix.

Les 10 fausses idées reçues sur l’intérim

"Les salaires en intérim sont bas", "on ne trouve que des emplois non qualifiés en intérim". Stop aux préjugés ! Découvrez les 10 fausses idées reçues sur l'intérim.
Découvrir plus d'articles
Devenir recruteur indépendantLa Gojob FoundationGojob recrute