Chercher une missionMon CashSe connecterJe suis une entreprise
Accueil Médias
Un logisticien recrute cent postes de longue durée
Médias

Un logisticien recrute cent postes de longue durée

Afin de recruter pour son client en logistique à Salon-de-Provence, Gojob a organisé une cession de recrutement avec son Gojobus.
31 janv. 2020
La Provence

Comme beaucoup, vous souhaitez un emploi stable. Mais le problème, c’est que vous n’êtes pas diplômé. Ou que vous avez plus de cinquante ans. Voire les deux. Rédhibitoire ? Pas pour tout. Du moins, pas pour Gojob. Gojob ? La première agence d’intérim 100 % digitale.

Créée en 2015 par l’Aixois Pascal Lorne, Gojob revendique aujourd’hui quelque 500 missions menées pour 500 entreprises et un "vivier d’1,5 million de personnes" susceptibles d’intéresser un recruteur potentiel. Etle recrutement, il en a été question hier puisque l’agence d’intérim était présente avec son bus bleu, sur la place Morgan. Elle agissait pour le compte d’une plate forme logistique salonaise qui souhaite recruter une centaine de personnes dans les prochains jours. "Il s’agit d’une mission de longue durée", précise d’emblée Séverine Templet, responsable des relations presse au sein de l’agence. Hier, avec ses collègues, elle accueillait les Salonais venus postuler pour une des missions pour lesquelles est mandaté Gojob. Le concept de Gojob est original, basé davantage sur l’humain que sur l’expérience professionnelle. "Nous ne sommes pas une agence d’intérim classique, poursuit Séverine Templet. D’abord, nous sommes mobiles. Ensuite, nous utilisons une application qui va permettre de faire matcher les candidats que nous recevons avec le profil recherché. Dans nos recrutements, c’est l’humain qui prime. Peu importe le diplôme ou l’expérience professionnelle. Ce qui compte avant tout, c’est la motivation. La promesse que nous offrons à nos clients, c’est de le fournir le meilleurprofil pour le poste qu’il propose. Il nous faut en moyenne quinze minutes pour savoir si le postulant correspond au poste proposé. Il n’y a aucune discrimination d’âge, de sexe ou autre. Et ça marche ! On ne se trompe pas".

La preuve c’est que Gojob - qui vient de réaliser une opération importante de levée de fonds à hauteur de 11 millions d’euros en vue de favoriser l’accompagnement social - est aujourd’huiitinérant sur plusieurs grandes régions françaises, au plus près des recruteurs.Pour la mission salonaise menée hier - mais qui se poursuit sur le site internet de l’agence, Pôle emploi était partenaire privilégié puisque les candidatures permettront d’alimenter le job dating que propose la structure le 6 février prochain pour le compte du logisticien qui a choisi l’entreprise comme recruteur. Autre particularité de cette agence digitale, Gojob propose à ses "gojobbers" des avances de salaires accessibles en quelques clics lorsqu’ils en expriment le besoin. "Souvent, on se rend compte que l’argent manque pour les personnes qui sont restées longtemps sans emploi. Ce type d’avance permet par exemple, de ne pas attendre la fin du mois pour payer l’essence pour le trajet, sa chambre d’hôtel afin dene pas dormir dans sa voiture, ou simplement de quoi manger lorsque l’on est affecté à une mission", conclut Séverine Templet. La démarche permet ainsi de favoriser le retour sur le marché de l’emploi de gens qui en sont traditionnellement exclus.

Vous aimerez aussi

Mobilisation Générale pour les Jeunes

Pascal Lorne était l'invité de la matinale LCI pour débattre en plateau sur l'emploi et la mobilisation générale pour les jeunes suite au discours du Président de la République, Emmanuel Macron à Chambord, mercredi 22 juillet.

Comment calculer mon salaire en intérim

Pour calculer son salaire en intérim, il faut prendre en compte certaines rémunérations supplémentaires qui n'existent pas avec les autres contrats de travail.

Les 10 fausses idées reçues sur l’intérim

"Les salaires en intérim sont bas", "on ne trouve que des emplois non qualifiés en intérim". Stop aux préjugés ! Découvrez les 10 fausses idées reçues sur l'intérim.
Découvrir plus d'articles
Devenir recruteur indépendantLa Gojob FoundationGojob recrute