Recruteur

La procédure d’embauche d’un intérimaire

Embaucher un salarié en intérim pour ses besoins en recrutement temporaire séduit de plus en plus d’entreprises. Et pour cause, les formalités administratives des salariés intérimaires sont beaucoup moins lourdes que celles d’un salarié en CDD. Pourquoi ? Tout simplement parce que c’est l’agence de travail temporaire qui va tout gérer pour vous. Un gain de temps, et in fine d’argent, dont vous pourrez vous servir pour vous occuper d’autres problématiques de Management RH comme le bien-être au travail de votre personnel ou leur besoin en formation par exemple. Intéressé ? Découvrez les formalités d’embauche d’un intérimaire en 5 étapes.

numéro 1

Cibler mes besoins

Comme n’importe quel contrat de travail, CDI ou CDD, l’intérim est soumis au code du travail. Le recrutement d’un intérimaire ne peut se faire que pour une tâche précise et temporaire. Les motifs d’embauche sont également limités par la loi et le recours à l’intérim ne peut être invoqué uniquement dans les cas suivants :

  • En cas de remplacement d’un salarié (congé maladie ou maternité, attente de l’entrée en service d’un salarié embauché en CDI…),
  • En cas d’accroissement soudain et temporaire de l’activité,
  • Concernant des emplois à caractère temporaire (saisonnier, contrat d’usage),
  • En cas d’insertion,
  • En cas de complément de formation professionnelle. 

Si vous remplissez les conditions nécessaires, vous aurez donc le droit d’embaucher un intérimaire. L’intérim s’ouvre de plus en plus aux métiers qualifiés et aux catégories sociaux-professionnelles supérieures : expert comptable, infirmière… Un élargissement du vivier de candidat qui se constate par la jolie croissance de +3,5% de l’intérim Cadre au cours de l’année 2018. Quel que soit le besoin au sein de votre entreprise, vous pourrez donc trouver le salarié temporaire idéal pour le poste et les missions que vous proposez.

numéro 2

Choisir mon partenaire

Choisir son agence intérim est une étape importante. Afin de pouvoir jouir de tous les bénéfices de l’intérim, l’offre de votre futur partenaire doit être capable de bien comprendre vos besoins et d’y répondre rapidement. En France, on compte pas moins de 8 000 agences de travail temporaire, de quoi avoir le choix. Si la majorité d’entre elles sont généralistes, certaines ont décidé de se spécialiser dans un secteur d’activité bien précis. Comme nous l’avons souligné précédemment, l’intérim touche désormais tous les domaines de compétence professionnelle, vous n’aurez donc aucun mal à trouver une agence, spécialisée ou non, qui puisse répondre à votre besoin.

Depuis quelques années, ce marché voit également apparaître des agences d’intérim 100% en ligne. Avec un process de recrutement entièrement dématérialisé et des méthodes de sourcing faisant appel à l’intelligence artificielle et le big data, elles sont de redoutables concurrentes des agences traditionnelles. Elles peuvent trouver le bon candidat très rapidement et à des prix bien moindres.

numéro 3

La signature des contrats

Une fois que vous avez choisi l’agence intérim avec qui vous souhaitez collaborer, vous signez avec elle un contrat de mise à disposition. Cela vous définit en tant qu’entreprise utilisatrice de son service et lui donne l’autorisation de lancer la procédure d’embauche pour trouver le candidat idéal. Par ailleurs, il établit tous les critères de sélection que vous souhaitez. Parmi eux, on retrouve le motif de recours, le type de poste à pourvoir ainsi que les compétences requises, les conditions de travail, le montant du salaire que vous verserez à l’intérimaire ou encore la durée de sa mission. Notez que la rémunération du salarié en intérim ne peut être inférieure à celle que percevrait un salarié permanent de votre entreprise sur un même poste et à qualifications égales après période d’essai. L’agence fera ensuite une sélection de plusieurs profils et vous pourrez choisir de rencontrer ou non les candidats en entretien.

L’agence de travail temporaire conclut un contrat de mission avec le salarié intérimaire que vous aurez choisi. Ce contrat de travail reprend les mêmes informations que le contrat de mise à disposition. Ce faisant, c’est elle qui sera son employeur et à ce titre elle assurera toutes les démarches administratives inhérentes à ce statut. Elle s’occupera donc de faire la déclaration à l’embauche, d’établir le bulletin de paie, de verser le salaire ainsi que l’indemnité de fin de mission et l’indemnité de congés payés. Elle fera également passer au salarié intérimaire la visite médicale préalable à l’embauche.

De votre côté vous n’aurez donc pratiquement plus rien à faire puisque toute la paperasse sera gérée par l’agence. Ce gain de temps et d’argent sont les principales raisons qui font que l’intérim est un contrat qui se révèle être bien plus avantageux qu’un CDD.

Bon à savoir : Même si l’ETT est l’employeur du salarié en intérim, en tant qu’entreprise utilisatrice vous êtes aussi responsable de la sécurité du salarié au sein de votre structure ainsi que ses conditions de travail.

numéro 4

La période d’essai

Comme pour les contrats CDD et CDI, le contrat intérim prévoit une période d’essai. Sa durée est fixée par accord ou par convention et dépend de celle du contrat de mission :

  • Pour un contrat d’une durée de moins d’1 mois : 2 jours maximum,
  • Pour un contrat d’une durée d’1 à 2 mois : 3 jours maximum,
  • Pour un contrat d’une durée de 2 mois et plus : moins de 5 jours.

Comme pour le CDI et le CDD, la rupture du contrat lors de la période d’essai peut se faire sans avoir besoin de donner une justification.

La durée du contrat et le renouvellement

D’après le droit du travail, la durée d’un contrat de mission des salariés intérimaires ne peut excéder 18 mois, renouvellement inclus. La date de fin de contrat précise n’est obligatoire que dans les cas suivants :

  • Remplacement d’un salarié absent ou dont le contrat est suspendu,
  • Pour un emploi à caractère saisonnier ou un emploi dont le contrat intérim est d’usage,
  • Dans l’attente de la prise de fonction effective d’un salarié embauché en CDI,
  • Remplacement d’un chef d’entreprise ou de son conjoint.

Les contrats intérimaires possèdent une particularité très appréciée par les entreprises : la période de souplesse. Seules les entreprises peuvent y avoir recours et elle ne s’applique que sur des contrats dont la date de fin est précisée. Elle peut être soit négative, soit positive. La souplesse négative permet d’avancer la date de fin, soit de l’arrêter plus tôt que prévu. Au contraire, la souplesse positive permet de prolonger la durée du contrat. Pour savoir de combien de jour il est possible de raccourcir ou de reporter les contrats, il faudra tenir compte de la durée totale. 1 jour de souplesse est accordé tous les 5 jours travaillés. Toutefois, une réduction de plus de 10 jours est impossible. Si cette clause est invoqué, il ne sera pas possible de renouveler le contrat de l’intérimaire par la suite.

Embaucher des salariés intérimaires en CDI ?

Y avez-vous déjà pensé ? Sachez que de plus en plus de recruteurs ont recours à l’intérim avant de procéder à un recrutement permanent. La mission vous permet alors de pouvoir évaluer le candidat, son intégration au sein de l’équipe, la bonne assimilation de votre activité professionnelle… Il se peut aussi que vous trouviez la perle rare et son embauche en cdi vous semblera alors évidente. Sachez que dans ce cas là, la période d’essai ne s’applique pas car les missions effectuées en intérim compte comme telle.

En conclusion

Au vue de ces étapes, vous savez désormais que les formalités administratives recrutement qui vous incombent sont quasi nulles si vous faite appel à une agence intérim. Un service qui vous fait gagner beaucoup de temps et même de l’argent. Vous n’aurez plus à mobiliser toute une équipe pour rédiger l’offre d’emploi, vous chargez de la diffusion, faire le tri des CV, recevoir les candidats… Vous n’aurez pas non plus à vous occuper de la déclaration préalable à l’embauche, ni du versement de la rémunération, de quelconque indemnité et autres documents administratifs. L’intérim, c’est la promesse d’avoir un poste à terme limité pourvu rapidement par un employé qualifié. Envie d’en savoir plus sur l’intérim côté entreprise utilisatrice ? N’hésitez pas à parcourir notre blog.

 

Vous souhaitez faire appel à une agence d’intérim ? 👇

Recruter en intérim