Gojobber

L’intérim comme tremplin vers un CDI ?

En France, le contrat intérim séduit de plus en plus d’entreprises. Rapidité de recrutement, délégation de la gestion administrative et flexibilité du contrat font partie des nombreux avantages offerts aux recruteurs. Si le recours à une agence de travail temporaire est souvent faite pour pallier à un besoin de recrutement ponctuel, certaines sociétés commencent à utiliser ce contrat pour leur poste en CDI. En outre, avoir de l’expérience grâce à des missions en intérim sur son CV est un booster de carrière. Découvrez comment des contrats intérimaires peuvent vous permettre d’accéder à un CDI.

L’intérim, un marché en pleine évolution

Au cours de ces 20 dernières années, l’intérim a fortement évoluée. Les profils travaillant en intérim demeurent majoritairement des personnes ayant peu ou pas de diplôme et sont présents sur des postes du secteur de l’industrie et du BTP tels que des préparateurs de commande ou des caristes. Néanmoins on constate aujourd’hui l’arrivée de nouvelles CSP. Des employés et même de plus en plus de cadres supérieurs optent pour une mission en intérim. Commercial, infirmier et expert-comptable apprécient la grande flexibilité et la variété des offres. C’est également un moyen pour les jeunes diplômés d’acquérir rapidement de l’expérience professionnelle et d’enrichir leur CV.

Autrefois synonyme de précarité, le contrat intérimaire est en plein renouveau. Il est désormais possible de trouver de longues missions de plusieurs mois voire une année. La digitalisation a également entraîné l’apparition d’agences intérim en ligne. Avec des process entièrement dématérialisés tout se fait en quelques clics seulement, depuis l’inscription en passant par la recherche d’emploi jusqu’à la signature du contrat de travail. Grâce à leurs techniques de matching, vous vous verrez également proposer de nombreuses offres d’emploi qui correspondent directement à votre profil. Il ne vous restera plus qu’à faire votre choix !

De l’intérim au CDI

Comment une entreprise se sert de l’intérim pour recruter en CDI

 

L’embauche après l’intérim, c’est possible ! Le recours à des intérimaires a généralement pour but de répondre à un besoin temporaire ; accroissement de l’activité soudain ou remplacement d’un salarié en congés font partie des motifs les plus courants. Cependant, le nombre d’entreprises qui passent par une agence de travail temporaire pour recruter un salarié en CDI ne cesse de croître. Si elles optent pour cette solution, c’est que l’intérim leur permet de pourvoir un poste rapidement et par une personne aux compétences professionnelles nécessaires. En effet, certaines d’entre elles n’ont pas les ressources internes nécessaires ou tout simplement pas le temps de gérer tout le processus de recrutement : rédaction et diffusion de l’offre d’emploi, tri des CV, entretien d’embauche…

Une fois le salarié trouvé, le contrat de mission est signé entre ce dernier et l’agence intérim. C’est donc elle qui sera l’employeur de l’intérimaire et non l’entreprise utilisatrice. Cela implique toute la gestion administrative, entre autres l’émission du bulletin de paie, le versement du salaire ou encore la visite médicale. Pour le responsable RH, c’est un véritable gain de temps.

Cette prestation est bien évidemment la même pour les entreprises qui souhaitent embaucher un intérimaire uniquement de manière temporaire. La différence se joue alors sur la perception de la durée de la mission. Pour une entreprise qui espère recruter un salarié permanent, la durée de la mission fera office de période d’essai. En effet, elle pourra évaluer les compétences de l’intérimaire, son aisance sur son poste de travail ainsi que son intégration au sein des équipes. Si elle est satisfaite, elle n’aura plus qu’à lui proposer un contrat à durée indéterminée.

Au final, ce n’est que du bénéfice pour l’entreprise utilisatrice puisqu’elle profite pleinement de toute l’expertise de l’agence intérim sur la partie recherche et matching de candidats afin d’avoir un salarié déjà qualifié. Quand on connaît les coûts engendrés par un mauvais recrutement, on comprend alors bien vite pourquoi l’intérim est une formule qui séduit les entreprises.

 

Augmenter son réseau

 

Dès votre inscription au sein d’une agence de travail temporaire, un conseiller vous sera attitré. Il commencera par vérifier avec vous les informations inscrites sur votre profil et le complètera le cas échéant. Il pourra éventuellement vous donner des conseils, sur votre CV ou votre lettre de motivation par exemple, en vue de l’améliorer. Ce conseiller vous accompagnera tant que vous serez intérimaire de l’agence et participera à vos côtés à la création de votre carrière professionnelle. En effet, il sera un véritable relai entre vous et l’entreprise utilisatrice chez laquelle vous effectuerez votre mission. Il sera bien évidemment présent en cas de conflit mais pas que. Si vous êtes investis dans chacune de vos missions et que vous faites une bonne impression, votre conseiller sera plus à même de proposer votre profil en priorité auprès des autres sociétés qui auront un besoin en personnel. Et si cette offre concernait un CDI ?

Par ailleurs, un recruteur satisfait qui n’a pas besoin de nouveaux salariés pourra néanmoins vous recommander auprès de son réseau de recruteurs. Cette manière de recruter s’appelle la cooptation.

 

Accéder à l’emploi facilement et enrichir son CV

 

Généralement, les intérimaires enchaînent les missions. Là où certains pourraient y voir une situation de précarité, il faut plutôt voir cela comme une formidable opportunité de multiplier les expériences et d’enrichir son CV. Les jeunes diplômés ne le savent que trop bien. Ils sont en effet nombreux à s’être vu refuser un emploi à cause de leur manque d’expérience. Effectuer des missions en intérim leur permet donc d’acquérir des compétences qu’ils pourront ensuite faire valoir sur leur CV et accéder plus facilement au précieux contrat à durée indéterminée.

Pour les personnes qui n’ont peu ou pas de diplôme, l’approche est sensiblement la même. L’intérim permet aux personnes éloignées de l’emploi d’accéder plus facilement au marché du travail. En effet, comme nous l’avons souligné précédemment, les métiers les plus souvent proposés en contrat intérimaire ne demandent pas de qualification particulière, comme les postes de préparateurs de commande par exemple. S’il y en a, la formation requise est facilement accessible comme c’est le cas pour l’obtention du CACES.

Là où les recruteurs auront des attentes plus fortes, ce sont au niveau des soft-skills des intérimaires. Ainsi, la motivation, la ponctualité, la réactivité ou encore la pro-activité sont des savoirs-être très appréciés.

En conclusion

Les acteurs du travail temporaire, soit les agences et les diverses associations, oeuvrent depuis plusieurs années pour améliorer les conditions de travail et offrir plus de protection aux intérimaires. C’est ainsi que l’image négative des contrats intérim tend peu à peu à s’estomper pour laisser place à un nouveau visage. Flexibilité, diversité des offres, booster de carrière ou encore insertion professionnelle font partie de leurs nombreux bénéfices. Votre CV ainsi enrichi vous permettra alors d’accéder plus facilement à un contrat à durée indéterminée par la suite. Côté entreprise, certains recruteurs utilisent ces contrats pour une pré-embauche permanente. Le pont entre l’intérim et le CDI est désormais bel et bien établi.

Vous souhaitez travailler en intérim ? Inscrivez-vous dès maintenant 👇

Trouver mon emploi intérim