Chercher une missionMon CashSe connecterJe suis une entreprise
Accueil Focus métier
Tout savoir sur le CACES
Focus métier

Tout savoir sur le CACES

Le CACES késako ? On vous explique tout sur ce certificat, obligatoire pour certains métiers du btp et de la logistique.
Sommaire

Le CACES, ou Certificat d’Aptitude à la Conduite en Sécurité est une sorte de permis de conduire qui, après son obtention, vous autorise à pouvoir conduire des engins de chantiers ; grue auxiliaire, chariots élévateurs, nacelle, PEMP... Il vous permet non seulement d'attester de votre capacité à conduire des équipements mobiles automoteurs et de levage mais permet également de réduire les risques d'accidents de travail liés à l'utilisation de ces engins.

Si vous êtes à la recherche d'un emploi en CDI ou temporaire (CDD, intérim) dans les secteurs de l'industrie ou de la logistique, posséder ce certificat est un énorme atout pour votre candidature. En effet, cette certification est exigée par la plus grande majorité des recruteurs. Au vu de son importance, nous avons donc décidé de tout vous dévoiler sur ce fameux CACES.

La formation CACES, qu’est-ce que c’est ?

Que ce soit sur un chantier ou directement au sein d'une entreprise, la conduite d’engins de chargement, d’une grue mobile, d’un pont roulant ou encore de chariots élévateurs ne peut se faire sans préparation. Elle nécessite une formation préalable pour assurer votre sécurité en tant que conducteur ainsi que celles de vos collègues de travail. Depuis 1998 en France, la formation CACES a ainsi été rendue obligatoire par le code du travail quel que soit le secteur d'activité. Seuls les salariés ayant reçu cette certification ont donc l'autorisation de conduire des engins de chantiers et de levage. Par ailleurs, cette formation peut être complétée ou réactualisée autant de fois que nécessaire.

Il existe plusieurs formations CACES en fonction de la catégorie d'engin que vous serez amenés à manipuler. Ainsi, la conduite d'un tractopelle ou d'un chariot élévateur ne demande pas la même formation. Chacune d'entre elles vous procure donc les connaissances nécessaires d'un appareil en particulier ainsi les mesures de sécurités indispensables à son utilisation. La validité minimale d'une formation CACES est de 5 ans.

Bon à savoir : aucun dispositif national ou étranger ne permet de bénéficier d’une équivalence au CACES. Seuls certains diplômes, titres ou certificats peuvent dispenser leur titulaire de l’obtention du CACES pour recevoir l’autorisation de conduite.

Pourquoi passer le CACES ?

Grâce au dispositif du CACES, l’employeur a la garantie que vous avez bénéficié d’une formation adaptée à la conduite d’engins spécifiques aux missions qui vous sont confiées. Cette formation professionnelle est également la preuve vous avez la capacité à exercer votre métier dans des conditions de sécurité optimales. Sans ce certificat, vous n'aurez donc pas l'autorisation de conduire les engins, fixes ou mobiles, de l'entreprise.

Le CACES est une formation qui concerne de nombreux métiers : cariste, grutier ou encore magasinier. En France, les recruteurs sont très nombreux à rechercher des candidats ayant obtenu cette formation professionnelle, qu'importe le contrat de travail, CDI, CDD et même en intérim. Vous l'aurez donc compris, si vous souhaitez trouver du travail en logistique ou dans le BTP, l'obtention du CACES se révèle être l'une des conditions obligatoires.

Suis-je concerné par le CACES ?

Si votre emploi vous emmène à conduire un engin automoteur exigeant une autorisation de conduite sur un chantier ou au sein d'un entrepôt , vous êtes donc concernés par les formations CACES. Selon le type de votre contrat, plusieurs cas de figures se présentent :

Si vous êtes salarié en CDI ou en CDD

C'est votre employeur qui devra vous payer la ou les formations CACES nécessaires à l'exécution de vos tâches. Il devra également vous dispenser les règles et recommandation en matière de sécurité au sein de la société.

Si vous êtes salarié en intérim

Les obligations sont les mêmes pour les intérimaires que pour les salariés permanents. La seule différence est que votre employeur n'est pas l'entreprise dans laquelle vous allez effectuer votre mission mais l'agence de travail temporaire. Or, cette dernière n'a pas l'obligation de vous dispenser la formation CACES. Cependant, la majorité des agences encouragent fortement leurs intérimaires à passer cette évaluation. Dans le cas où vous auriez déjà obtenu votre certification, votre agence ainsi que l'entreprise utilisatrice doivent s'assurer qu'elle soit valide pendant toute la durée de votre contrat et qu'elle concerne la bonne catégorie d'engin que vous aurez à conduire.

Bon à savoir : en étant leur propre employeur, les artisans sont dispensés d'obtenir la formation CACES car ils ne sont pas soumis au même régime de sécurité sociale. Néanmoins, s'ils sont amenés à travailler sur un chantier pour le compte d'une entreprise, ils devront justifier d'une autorisation.

Les CACES et leur validité par type d’engin

Six catégories d’engins sont répertoriées en six recommandations par la CNAMTS (Caisse Nationale de l’Assurance Maladie des Travailleurs Salariés). Les conditions d’obtention des différents CACES varient en fonction du type d’engin concerné et chaque recommandation dispose de ses caractéristiques propres.

  • R 372 m : engins de chantier,
  • R 377 m : grues à tour,
  • R 383 m : grues mobiles,
  • R 386 : plates-formes élévatrices mobiles de personnes (PEMP),
  • R 389 : chariots automoteurs de manutention à conducteur porté,
  • R 390 : grues auxiliaires de chargement de véhicules (GACV).

À l’exception du CACES concernant la catégorie des engins de chantier qui est valable 10 ans, tous les CACES sont valables 5 ans. Son renouvellement est obligatoire pour être reconnu une fois sa durée de validité dépassée. Si vous décidez de vous reconvertir et de changer de métier, il demeure valide tant que sa période de validité n'a pas expirée.

Quelles sont les conditions d’obtention du CACES ?

Les CACES varient d’une catégorie d’engins à l’autre en termes de contenu et de durée. Sous forme de test, ce certificat est un excellent moyen d’allier théorie et pratique, toutes deux indispensables dans ces métiers à responsabilités. Dans le but d’obtenir le CACES, le candidat passe une évaluation sur des aspects théoriques et pratiques qui correspondent à la catégorie d’engins concernés. Il est nécessaire d’obtenir une note moyenne de 7/10 au test théorique ainsi qu’au test pratique pour être éligible au CACES. Tout candidat au CACES doit être majeur, savoir lire et comprendre le français.

Comment passer le CACES ?

Plus de 50 centres de formation sont répartis dans toute la France. Que ce soit pour un chariot automoteur, des engins de chantier, des chariots élévateurs, des grues ou encore des nacelles, de niveau débutant, expérimenté ou même recyclage, vous trouverez forcément un centre au plus près de chez vous. Pour vous inscrire à la formation, vous devrez avoir été déclaré apte au travail lors d'une visite médicale.

Quel est le prix d’une formation CACES ?

Le prix varie en moyenne de 600€ pour le CACES manutention à 4 000€ pour le CACES grue. Bien que cela puisse paraître onéreux, il est important de considérer cette dépense comme un investissement. En effet, l’obtention d’un CACES est un facteur très favorable à votre embauche. C’est la garantie pour tous vos potentiels futurs employeurs que vous êtes aptes d’un point de vue théorique et pratique à conduire un engin. Le retour sur investissement est donc considérable !

En conclusion

D’un emploi de cariste à celui de grutier en passant par les métiers de recyclage et de manutention, le CACES concerne tous les postes nécessitant la conduite d’engins. Que vous soyez salarié en CDI, en CDD ou un salarié intérimaire, son obtention est un incontournable pour ajouter du crédit à vos candidatures, et ses bénéfices sont multiples. En effet, en plus d'attester de vos connaissances et compétences professionnelles il permet de réduire les risques d'accidents et d'assurer votre sécurité ainsi que celles de vos collègues. À renouveler tous les 5 ou 10 ans selon sa catégorie d’engins, la formation CACES représente un véritable investissement vous donnant accès à des métiers qualifiés et à responsabilités. Le prix de la formation ne doit donc pas être un frein à votre inscription.

Vous souhaitez trouver un emploi avec CACES ? C'est ici 👇

Je trouve mon emploi

Vous aimerez aussi

Tout savoir sur la FIMO

Si vous souhaitez exercer le métier de chauffeur-routier, la FIMO est la certification obligatoire à valider !

Comment calculer mon salaire en intérim

Pour calculer son salaire en intérim, il faut prendre en compte certaines rémunérations supplémentaires qui n'existent pas avec les autres contrats de travail.

Les 10 fausses idées reçues sur l’intérim

"Les salaires en intérim sont bas", "on ne trouve que des emplois non qualifiés en intérim". Stop aux préjugés ! Découvrez les 10 fausses idées reçues sur l'intérim.
Découvrir plus d'articles
Devenir recruteur indépendantLa Gojob FoundationGojob recrute