Gojobber

Valoriser ses soft skills

Candidat à un poste, la survalorisation des niveaux de formation et d’expérience est derrière vous ! Désormais, ces atouts factuels ne sont plus les seuls critères de recrutement. Aujourd’hui, les employeurs soulignent l’importance de la dimension humaine des postulants dans leur décision. C’est notamment le cas en intérim, où plusieurs métiers recrutent sans diplôme et valorisent le savoir-être du candidat.

Au coeur des problématiques du management, le capital humain est devenu l’un des plus grands atouts des entreprises. Les employeurs recherchent chez leurs futurs collaborateurs plus qu’une liste bien fournie de diplômes et de savoir-faire. Les compétences comportementales, ou soft skills, permettent aux recruteurs de se projeter avec un candidat en entreprise et d’appréhender sa capacité à s’intégrer dans son milieu professionnel.

Comment mettre en valeur ses soft skills dans une candidature ? Voici quelques conseils pour identifier et mettre vos compétences humaines en avant.

Les soft skills : qu’est-ce que c’est ?

Les soft skills représentent toutes les notions humaines et comportementales d’une personne. Ils viennent s’ajouter aux connaissances pratiques, également appelées hard skills. Alors que ces atouts plus concrets présentent les savoir-faire d’un candidat, les soft skills décrivent son savoir-être et ses qualités personnelles et interpersonnelles.

Il existe plusieurs types de soft skills et chaque groupe réunit un ensemble d’atouts convoités par les employeurs selon le poste proposé et le profil demandé.

 

Les soft skills communicationnels

 

Les aptitudes en communication décrivent la disposition du candidat à agir en situation sociale. Ce type de soft skills concerne la facilité à communiquer et s’exprimer, l’esprit d’équipe, le travail de groupe, l’assurance en situation de négociation ou encore l’aptitude à diriger et exercer une influence.

 

Les soft skills liés à l’agilité de l’esprit

 

L’agilité du candidat est une qualité très recherchée par les employeurs. L’agilité désigne la capacité de remise en question, la gestion du stress, la créativité, l’adaptabilité, la prise d’initiative et la réactivité.

 

Les soft skills liés à la personnalité

 

Cette dernière catégorie de soft skills évoque les traits de personnalité. La confiance en soi, la patience, la persévérance, le sens de l’organisation et l’empathie sont des atouts très appréciés des entreprises.

Il existe donc une multitude de soft skills. Les identifier peut s’avérer être un exercice complexe néanmoins très bénéfique pour sortir du lot.

Identifier ses soft skills

Trouver ses soft skills est un vrai travail personnel de fond et nécessite de prendre un large recul sur soi-même. La dimension humaine que vous mettez en avant est celle qui vous accompagne tant en situation professionnelle que dans votre vie quotidienne. Vos compétences pratiques s’expriment quant à elles exclusivement dans le cadre de votre métier. Elles sont donc plus simples à identifier mais ne donnent aucune information sur la personne que vous êtes vraiment. C’est ainsi que vous pourrez, dans un premier temps, différencier vos soft skills de vos hard skills.

Pour trouver vos soft skills, vous devez analyser vos forces et faiblesses dans les différents événements que vous vivez. Évidemment, le but est de vous focaliser sur vos points forts afin de pouvoir les mettre en avant auprès des employeurs.

 

Questionnez vos proches

 

Vous pouvez tenter de savoir quels sont les traits dominants que vos proches perçoivent chez vous. Cet exercice est parfois révélateur de traits de caractère que vous ne soupçonnez même pas et qui peuvent être valorisés auprès des recruteurs. Il est très difficile de faire un diagnostic de sa propre personne en toute autonomie. Une aide extérieure est donc utile pour avoir une vision plus objective de vos comportements et de votre caractère.

 

Analysez vos réussites

 

Vous pouvez également trouver des soft skills en repensant à vos réussites personnelles et professionnelles. Dans un premier temps, essayez de vous souvenir d’un maximum d’accomplissements dont vous êtes fier. Il s’agit là de penser à des moments importants pour vous, aussi anodins qu’ils puissent paraître aux yeux des autres. Ensuite, demandez-vous ce qui a permis ces réalisations. Quelles forces sont à l’origine de ces réussites ? Vous pourrez ainsi identifier les points forts qui reviennent fréquemment et qui vous caractérisent donc précisément.

Une fois identifiés, ces éléments doivent refléter la personne que vous êtes et en dire bien plus que vos simples points forts techniques. Vos soft skills en tête, vous êtes maintenant prêt à les mettre en valeur dans vos candidatures pour convaincre les recruteurs.

Mettre en valeur ses soft skills

Mettre en avant ses soft skills dans un CV

 

Dans un CV, on ne parle pas nécessairement que des éléments pragmatiques qui composent le parcours. Il est bienvenu de réserver une place aux qualités et non aux savoir-faire, expériences professionnelles et formation. C’est l’occasion de mettre en avant ses soft skills après les avoir identifiés de manière précise.

En évoquant vos qualités dans votre CV, il est important d’utiliser les bons mots afin d’éviter les termes génériques et formules déjà vues. Pour les mettre en valeur, il est important d’en soigner la formulation. Par exemple, pour témoigner de votre dynamisme, la simple mention de l’adjectif “dynamique” aura peu d’impact et ne retiendra pas l’attention de l’employeur. En revanche, cette qualité peut justifier de votre adaptabilité et de votre prise d’initiative qui permettront à l’employeur de déjà se projeter avec vous en entreprise. Le simple choix des mots peut avoir un impact décuplé et favoriser vos chances de décrocher un entretien d’embauche.

 

Valoriser ses soft skills en entretien d’embauche

 

Face à l’employeur, il est important d’avoir une approche adaptée pour mettre en valeur ses soft skills. Cela conditionne le recrutement et permet à l’employeur de découvrir qui se cache vraiment derrière les documents écrits tels que le CV et la lettre de motivation. Le recruteur peut ainsi se rendre compte des valeurs que vous partagez et découvrir toute votre dimension humaine. C’est d’ailleurs souvent ce qui précisera le choix de l’entreprise entre plusieurs profils à compétences égales.

Pour mettre en avant vos soft skills de manière pertinente, faites le lien avec l’emploi souhaité et l’environnement de travail en question. En contextualisant vos qualités avec vos potentielles futures fonctions, cela projettera et rassurera le recruteur qui pourra évaluer votre compatibilité avec ses propres attentes. Il est donc important de choisir intelligemment vos soft skills pour que chacun d’entre eux corresponde à ce qui est attendu de vous. Mais attention ! Il ne convient pas d’en faire une liste sans mentionner des éléments concrets qui appuieront votre discours. En parlant de vos expériences, vous pourrez justifier de vos atouts et les rattacher aux fonctions que vous avez assurées tout au long de votre parcours. Cela donnera du crédit à vos points forts et augmentera vos chances de convaincre que vous êtes la personne parfaite pour le job !

 

L’importance des soft skills en intérim

 

Chaque année, l’intérim offre des opportunités dans une multitude de secteurs. De nombreux métiers dans l’intérim recrutent sans expérience ou sans diplôme. Dans ce cas, pour convaincre les recruteurs, les savoir-faire du candidat ne sont pas la priorité. Toutefois, cela ne signifie pas que les recrutements se font au hasard ! Les employeurs qui ne recherchent pas de profil aux compétences multiples valorisent leur capital humain. Sans expérience, un candidat a tout intérêt à mettre ses soft skills en avant pour se différencier des autres postulants et ainsi optimiser ses chances de décrocher un emploi. Les soft skills sont donc des atouts importants dans le secteur de l’intérim où les compétences pratiques ne sont pas toujours les premiers critères de recherche.

En conclusion

Dans une candidature, les soft skills sont tout aussi importants que les qualifications techniques. Dans leur recrutement et leur management, les décisionnaires valorisent aujourd’hui autant la dimension humaine de leurs collaborateurs que leurs savoir-faire. Il est donc essentiel de savoir identifier ses soft skills et de les mettre en valeur. De l’envoi de votre CV à votre rencontre avec l’employeur en entreprise, vos soft skills accompagnent vos compétences pratiques et sont un véritable axe de différenciation des autres candidats. En intérim où l’expérience professionnelle n’est pas nécessairement une condition sine qua non, vos soft skills représentent votre principal atout et peuvent être le pilier de votre candidature.

 

Êtes-vous prêt à identifier les vôtres et à vous lancer en intérim ? 👇

Trouver mon emploi intérim